VIDEO. Hollande est "le candidat évident du PS" pour 2017, dit Urvoas

Le député socialiste Jean-Jacques Urvoas, proche du Premier ministre Manuel Valls l'a assuré, lors de l'émission "C Politique" sur France 5.

FRANCE 5

Jean-Jacques Urvoas est un proche de Manuel Valls mais cela n'empêche pas le député socialiste de prendre la défense de François Hollande, alors que sept Français sur dix préféreraient que le Premier ministre se présente à la place du président de la République à l'élection présidentielle de 2017, selon un récent sondage.

"Il ne faut pas de primaires"

François Hollande, "c'est le candidat évident du PS en 2017",  a assuré Jean-Jacques Urvoas, invité de l'émission "C Politique" sur France 5, dimanche 10 mai, pour qui "il ne faut pas de primaires" au PS en vue de la présidentielle. "Je souhaite que le président soit président le plus longtemps possible", a encore renchéri le président de la commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Jean-Jacques Urvoas a relativisé l'impopularité de François Hollande. Il a estimé que les Français "se trompaient" sur leur image du président. "C'est un homme solide et qui n'hésite pas", a-t-il assuré, en se référant notamment à la gestion des attentats de janvier. "Depuis deux ans, le président a conduit une politique cohérente et lisible. Le pire serait de commencer à faire du zigzag, on serait sûr d'aller vers le rocher", a ainsi jugé le député du Finistère.

Tirant les leçons de la défaite des travaillistes britanniques pour la gauche française, il y a vu une "validation" des thèses de Tony Blair disant que "lorsqu'un vieux parti de gauche affronte un vieux parti de droite, c'est le vieux parti de droite qui gagne".

François Hollande et Manuel Valls, le 8 mai 2015 à Paris pour les cérémonies du 70e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale.
François Hollande et Manuel Valls, le 8 mai 2015 à Paris pour les cérémonies du 70e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. (LOIC VENANCE / REUTERS)