VIDEO. François Hollande à la conquête de l'opinion et des socialistes

Renaud Dély, rédacteur en chef de l'Obs, commente sur le plateau du Soir 3, la stratégie de François Hollande pour 2015.

FRANCE 3

Alors qu'il sera lundi 5 janvier l'invité de la matinale de France Inter, François Hollande affiche, en ce début d'année, sa volonté de reconquérir les Français. "Il essaie de reprendre la main, peu à peu, avec des marqueurs de gauche, qui parle davantage à l'électorat traditionnel de la gauche" analyse Renaud Dély, rédacteur en chef de l'Obs, invité dimanche 4 janvier du Soir 3. Le président veut séduire les Français mais aussi se réconcilier avec la gauche. "Il y a aussi la nécessité pour François Hollande d'essayer de rassembler son camp, en tout cas d'apaiser les fractures qu'on a vu apparaître au fil de l'année 2014, qui se sont étendues notamment à cause de ce virage qu'on a qualifié de social-libéral. Et puis parce qu'en 2015, il y a une échéance très importante pour François Hollande (...), il y a le congrès du PS en juin 2015", poursuit l'éditorialiste.

Redevenir le candidat naturel de son camp

Le risque ? "Que le parti bascule dans l'opposition à la ligne gouvernementale de Manuel Valls. Il faut rassembler d'abord les socialistes avant de songer à rassembler la gauche", ajoute-t-il. L'échéance en ligne de mire est sans aucune doute 2017 et l'élection présidentielle. "Pour avoir encore une chance, aussi infime soit-elle, de pouvoir être réélu en 2017, encore faut-il qu'il puisse s'imposer avant comme le candidat légitime et naturelle de son camp", conclut Renaud Dély.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande face aux journalistes à son arrivée à Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon), le 23 Décembre 2014
François Hollande face aux journalistes à son arrivée à Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon), le 23 Décembre 2014 (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)