La France reconnaît sa responsabilité dans l'abandon des harkis

Une journée nationale d'hommage aux harkis a eu lieu ce dimanche 25 septembre en France. À cette occasion, François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans l'abandon des harkis.

FRANCE 2

Pour ces anciens combattants, parmi lesquels des harkis, la date restera symbolique. Dans la cour des Invalides, à Paris, ce matin, dimanche 25 septembre, la République rend hommage à ces soldats algériens qui ont combattu pour la France. Des soldats souvent oubliés de l'histoire, aujourd'hui reconnus plus de 50 ans après la fin de la guerre d'Algérie.

Une décision attendue

À cette occasion, François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans l'abandon des harkis. Une décision que les harkis attendaient depuis longtemps. Un hommage très politique avec dans l'assistance ce matin, Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet ou Marine Le Pen, qui réclame plus de mesures. Avec leurs descendants, les harkis représentent aujourd'hui une communauté estimée à 500 000 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande sur le perron de l\'Elysée le 15 septembre 2016
François Hollande sur le perron de l'Elysée le 15 septembre 2016 (MAXPPP)