Cet article date de plus de neuf ans.

François Hollande continue de s'effondrer dans les sondages

Le chef de l'Etat voit sa cote de popularité chuter de huit poins dans un nouveau sondage.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République, François Hollande, le 17 mars 2013 à Toulouse. (LANCELOT FREDERIC / SIPA)

Après avoir perdu cinq points dans le baromètre TNS Sofres et cinq points dans le baromètre CSA, la cote de François Hollande chute brutalement de huit points dans un nouveau sondage, publié dimanche 17 mars. 

Le sondage

Selon le dernier baromètre Opinionway (PDF) pour le quotidien Metro*, seuls 31% des Français se déclarent satisfaits de l'action de François Hollande comme chef de l'Etat, contre 39% le mois dernier. A l'inverse, 67% des personnes interrogées se déclarent mécontentes (+10 points). Ce sont les sympathisants de gauche qui sont plus nombreux à manifester leur insatisfaction avec 13% en moins de satisfaits, suivis du MoDem (-12% de satisfaits) puis de la droite UMP-UDI (-5% de satisfaits).

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault recule également, avec 62% de mécontents (+8 points) et 31% de satisfaits (-5 points). Là aussi c'est la gauche qui est moins satisfaite par rapport à février (- 9), suivie du MoDem (-6) et de la droite (-4).

L'interprétation

Le chef de l'Etat paye directement l'annonce de nouvelles mesures de rigueur à venir, et le fait que le nombre de chômeurs continue à croître inexorablement. 

Alors que 41% des sympathisants de gauche souhaitent un remaniement ministériel dans les semaines qui viennent, le sondeur Bruno Jeanbart souligne qu'il s'agit d'"un score élevé" dans la mesure où, "en général, l'opinion n'a pas le sentiment qu'un remaniement va changer les choses". "Là, dix mois seulement après la présidentielle, on a déjà une forme d'épuisement", souligne-t-il. 

L'évolution de ses cotes de confiance depuis le 6 mai

*Sondage réalisé du 9 au 14 mars auprès d'un échantillon de 1.010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sélectionné selon la méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.