Cet article date de plus de neuf ans.

François Hollande confirme un prochain texte pénalisant la négation du génocide arménien

Le président de la République a confirmé aujourd'hui son intention de proposer une nouvelle loi pénalisant la négation du génocide arménien en s'adressant à des représentants de cette communauté qui redoutaient un revirement après les propos de Laurent Fabius sur la relation franco-turque.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Le président a fait part de ses engagements pendant la campagne, et même bien avant. Il les tiendra ", a précisé l'Elysée en confirmant un échange téléphonique dans la journée entre François Hollande et un représentant du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

Jeudi dernier au cours d'une conférence de presse, Laurent Fabius avait  rappelé que cette loi avait été jugée contraire à la Constitution
de la France par le Conseil constitutionnel : "Donc il n'est pas possible de reprendre le même chemin, sinon le résultat sera évidemment le même."  Le ministre des Affaires étrangères avait même évoqué un nouvel élan des relations franco-turques.

Après ces déclarations, la communauté arménienne avait fait part de son inquiétude et même parlé de "trahison" . Joint par France Info, Franck Papazian, coprésident du CCAF, se dit maintenant rassuré : il a eu le Président Hollande à deux reprises au téléphone.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.