François Fillon : l'homme flegmatique a-t-il l'étoffe d'un dirigeant ?

France 2 s'interroge sur le tempérament de François Fillon, le candidat de la droite à la présidentielle, et surtout sur son aptitude à trancher. Beaucoup, y compris à droite, ont longtemps douté de sa capacité à s'imposer.

FRANCE 2

La victoire fut éclatante, mais François Fillon n'a pas éclaté de joie pour sa victoire à la primaire de la droite. Mais s'est-il déjà mis dans la peau du patron ? Il y a, en tout cas, une caractéristique que tout le monde lui reconnaît : il maîtrise ses émotions dans les bons comme dans les mauvais jours, en particulier pendant son temps passé à Matignon avec Nicolas Sarkozy. "Il a toujours été en retenu. Il n'explosait jamais devant Nicolas Sarkozy", explique Anna Cabana, rédactrice en chef au JDD.

Il sait porter les coups qui font mal

François Fillon n'explose pas, mais il n'est pas pour autant considéré comme un tendre. Quand il accompagne Philippe Séguin dans les années 90, c'est pour renverser la direction du RPR, à l'époque occupée par Jacques Chirac. Et dans la guerre avec Jean-François Copé il y a quatre ans pour la présidence de l'UMP, le flegmatique François Fillon sait porter les coups qui font mal. Un épisode de son adolescence revient souvent : le futur Premier ministre était un rebelle jusqu'à se faire renvoyer de son collège. Il a toujours eu un problème avec l'autorité. On comprend son sourire dimanche soir, il est enfin numéro un.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat de la droite, François Fillon, pose lors d\'une séance photo à Paris, le 25 novembre 2016.
Le candidat de la droite, François Fillon, pose lors d'une séance photo à Paris, le 25 novembre 2016. (JOEL SAGET / AFP)