Meeting à Lille sous haute protection pour François Fillon

François Fillon, cible apparemment privilégiée des deux suspects arrêtés à Marseille a tenu un grand meeting à Lille mardi soir. Le candidat de droite refuse de céder à la paranoïa mais les mesures de sécurité ont tout de même été renforcées.

 Ici, la sécurité autour du meeting, au Grand Palais, à Lille.
Ici, la sécurité autour du meeting, au Grand Palais, à Lille. (BAZIZ CHIBANE / MAXPPP)

Heureusement il ne pleuvait pas pour entrer dans Lille-Grand Palais, et les milliers de militants ou de simples curieux venus voir François Fillon, cible privilégiée des deux suspects arrêtés à Marseille, prenaient plutôt tranquillement leur mal en patience. "Au cas où on serait fouillé, je me suis dit qu’il fallait que j’arrive léger, pour accélérer la fouille. Mais c’est rassurant", explique l’un, tandis qu’une autre soupire :"On vit comme ça maintenant, c’est tout… Il y a un risque… On espère ne pas être là au mauvais endroit, au mauvais moment."

>> A lire aussi. Démineurs, tireurs d'élite, gilet pare-balles... comment les candidats à la présidentielle font face à la menace terroriste

Un dispositif policier était déployé autour du bâtiment. Le quartier est en partie bouclé par des fonctionnaires en tenue d'intervention, mais sans casques, ni boucliers et d'autres en civil, ostensiblement armés. Toutefois, pas de tireurs d'élites visibles sur les toits comme à Montpellier.

Un hélicoptère surveille l'arrivée du candidat

Le niveau de vigilance est cependant monté d'un cran à l'arrivée du candidat, avec notamment une surveillance par hélicoptère. Il fallait donc passer une première fouille de sacs avec palpations pour entrer. Puis passer sous des portiques de sécurité : les mesures, à cet endroit-là, sont plus strictes qu'au début de la campagne sont entrées en application. Les liquides et les bouteilles d’eau, par exemple, ne sont pas acceptés à l’intérieur. Pour certains militants diabétiques, cela suppose de devoir ressortir pour pouvoir, comme leur état de santé l’impose souvent, boire régulièrement.

Meeting à Lille sous haute protection pour François Fillon
--'--
--'--

Dans la salle, l'ambiance est bien plus chaude qu'au meeting de Marseille et, fidèle à la position qu'il a adopté, François Fillon a à peine évoqué la tentative d'attentat dans son discours. "S’il y a un sujet qui a été laissé de côté dans cette campagne présidentielle, même s’il vient spectaculairement de se rappeler à nous, c’est le terrorisme", a-t-il souligné lors de son discours.

Une dizaine d’officiers de sécurité autour de François Fillon

Pas de dispositif de sécurité démonstratif non plus dans la salle, contrairement au Front National par exemple. Une sécurité présente mais discrète. François Fillon arrive et sort par des issues latérales et non au milieu de la foule, tandis qu’une dizaine d'officiers de sécurité se relaient autour de lui. Tant pour le protéger des attentats que des agressions, comme lors de son enfarinage à Strasbourg.