Le haut-commissaire au Plan, François Bayrou, favorable à un report des élections régionales

Le haut-commissaire au Plan a fait part de son sentiment sur la tenue de ces élections dans un contexte sanitaire toujours incertain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le haut-commissaire au Plan et maire MoDem de Pau, François Bayrou, le 22 septembre 2020 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Une nouvelle voix appelle au report des élections régionales. Après Richard Ferrand, c'est désormais François Bayrou, président du MoDem, allié de la majorité présidentielle, qui plaide jeudi 22 octobre pour un report des élections régionales et départementales prévues en mars, au vu de "l'aggravation exponentielle de l'épidémie" de Covid-19.

Il a jugé sur BFMTV et RMC que le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, avait eu "raison" de dire souhaiter un report, mercredi. "Je ne vois pas, dans les circonstances actuelles d'aggravation de l'épidémie, et même d'aggravation exponentielle de l'épidémie, qu'on aille faire une campagne et voter, d'autant que le terme du mandat des conseillers régionaux, c'est décembre 2021", a-t-il relevé.

Une décision avant le début officiel de la campagne

"On avait dit : 'on va raccourcir leurs mandats de neuf mois', mais en réalité on n'a pas besoin de ça, s'il n'y a aucun obstacle légal à ce qu'on prenne un principe de précaution et qu'on dise que dans de telles circonstances, on ne va pas recommencer" comme au printemps, a ajouté François Bayrou.

Jean Castex a confié mercredi à Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel, la mission de réfléchir à un éventuel report avec une "analyse juridique et pratique de la situation" et une consultation de "l'ensemble des parties prenantes". La décision finale doit être prise avant le début de la campagne officielle, soit fin 2020-début 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.