François Bayrou, président du MoDem, devrait faire sa déclaration de candidature présidentielle à Paris

François Bayrou annoncera sa candidature la semaine du 5 décembre. Sans doute avant son passage sur France2 le 8, dans "Des paroles et des actes". Il pourrait le faire à Paris. Une nouveauté pour le candidat du MoDem par rapport à 2007 et à 2002.

François Bayrou
François Bayrou (France 2)

François Bayrou annoncera sa candidature la semaine du 5 décembre. Sans doute avant son passage sur France2 le 8, dans "Des paroles et des actes". Il pourrait le faire à Paris. Une nouveauté pour le candidat du MoDem par rapport à 2007 et à 2002.

Ne pas donner l'impression de se répéter ! Ce sera l'obsession de François Bayrou lors de la campagne présidentielle qui s'annonce. Et cela commence dès la déclaration de candidature.

Le choix de Paris ?

Elle doit se tenir entre le 5 et le 8 décembre. Mais M. Bayrou pourrait la faire de Paris, en un lieu tenu encore secret. "Une déclaration avec du contenu, sur la crise actuelle, en s'adressant aux Français, devant les journalistes et quelques élus", précise son entourage.

Une nette différence avec 2006. Le candidat du MoDem s'était alors déclaré à Serres-Castet dans ses Pyrénées natales, non loin du monument aux morts où est gravé le nom d'un de ses ancêtres.

En 2002, c'était de l'Hôtel du département de Pau. L'occasion à chaque fois de rappeler ses racines.

Première visite pour le Béarn

Ce qui est moins connu, c'est qu'en 2006, il avait pensé faire cette déclaration également de la capitale. Avec son équipe de campagne, il avait visité le parc André Citroën à l'ouest de la capitale.

Un jardin moderne, inséré au coeur de la ville. "Ca représente bien l'image de la France d'aujourd'hui", avait-il déclaré au terme de la visite.

Finalement, il avait fait un choix plus conforme à sa réputation d'homme de la terre et de la province.

Mais la première visite de terrain après cette déclaration sera pour son Béarn. "Quelquechose de très chaleureux avec beaucoup de militants," explique-t-on au siège du MoDem.