François André, député d'Ille-et-Vilaine, est mort

Le parlementaire breton avait annoncé en septembre dernier être atteint d'un cancer du poumon.

François André, député d\'Ille-et-Vilaine, le 27 janvier 2017 à Rennes (Ille-et-Vilaine).
François André, député d'Ille-et-Vilaine, le 27 janvier 2017 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (MAXPPP)

Le député d'Ille-et-Vilaine François André, apparenté au groupe LREM, est mort dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 février des suites d'un cancer à l'âge de 52 ans, a-t-on appris auprès de ses collaborateurs. Breton d'origine, fils d'un cheminot, il a été élu en 2012 député de la 3e circonscription d'Ille-et-Vilaine sous l'étiquette socialiste. Il est réélu en 2017 et rejoint alors la majorité présidentielle en choisissant d'être apparenté au groupe LREM.

Investi dans les questions rurales

Né en 1967 à Pontivy (Morbihan), cet "enfant du pays" avait grandi à Rennes et s'est investi notamment dans les questions agricoles et rurales, et plus récemment dans le débat sur l'ouverture dominicale des commerces.

Avant ses mandats de député, François André avait été adjoint au maire socialiste de Rennes Edmond Hervé entre 2001 et 2008, chargé des Sports, puis adjoint aux Finances dans l'équipe de Daniel Delaveau jusqu'en 2012. A l'Assemblée nationale, il a siégé successivement à la commission de la Défense puis à celle des Finances. Il siégeait aussi à l'Assemblée départementale.

En septembre dernier, il avait annoncé être atteint d'un cancer du poumon. Comme le relaie Ouest-France, il avait, dans un premier temps, tenu à poursuivre son mandat, déclarant : "Mes activités, tant à l'Assemblée nationale qu'en circonscription, ainsi qu'au département participent à un nécessaire équilibre de vie." Il devrait être remplacé au Palais-Bourbon par sa suppléante Claudia Rouaux.