Cet article date de plus de neuf ans.

François Amanrich devrait pouvoir se présenter à l’élection présidentielle

Le candidat de la "clérocratie", François Amanrich, a déclaré jeudi 15 mars avoir récolté ses 500 "promesses de parrainages". Il ne lui manque plus que onze signatures, mais affirme qu'il sera "présent au premier tour" du scrutin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Amanrich (DR)

Le candidat de la "clérocratie", François Amanrich, a déclaré jeudi 15 mars avoir récolté ses 500 "promesses de parrainages". Il ne lui manque plus que onze signatures, mais affirme qu'il sera "présent au premier tour" du scrutin.

Il est inconnu du grand public et défend le principe de la "clérocratie", c'est-à-dire du tirage au sort comme système de désignation des élus. Pourtant, François Amanrich a recueilli 500 "promesses de signatures", a-t-on appris jeudi. Celles-ci sont nécessaires à la validation de toute candidature.

Il affirme jeudi sur son site Internet être en mesure de se présenter officiellement comme candidat à l'élection présidentielle. "Nous avons les 500 signatures, François Amanrich sera présent au premier tour de l'élection présidentielle", peut-on lire sur le site internet du Mouvement des clérocrates français (MCF).

"Nous sommes actuellement à moins onze, nous disposons de 489 signatures, mais nous sommes optimistes", a-t-il déclaré peu de temps après.

Ce mouvement, qui estime que "la démocratie représentative ne représente que ceux qui dirigent et ceux qui en profitent", prône un changement de système de désignation des élus qui passerait par un système de tirage au sort, ce que François Amanrich appelle la "clérocratie".

Un système qui s'inspire de la démocratie athénienne, rapporte Le Figaro. L'avantage du tirage au sort est "d'éviter d'avoir des élus qui n'ont qu'un seul but, prendre le pouvoir, et le garder par tout les moyens une fois qu'ils sont élus", affirme le candidat.

Les candidats ont jusqu'à vendredi 18 heures pour déposer leurs parrainages devant le Conseil constitutionnel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.