Cet article date de plus de neuf ans.

Fin du débat sur le mariage pour tous, vote mardi

Après 10 jours, 24 séances, 110 heures de discussion et l'examen de 4.999 amendements, le débat-marathon sur le projet de loi sur le mariage pour tous s'est achevé à l'aube, peu avant 6 heures, ce samedi matin. Claude Bartolone a salué un "bel exemple de démocratie".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Maxppp)

"D'ici c'était impressionnant le nombre de députés qui ont participé à toutes ces séances , s'est réjoui le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, du perchoir qu'il n'a quasiment jamais quitté pendant ces 24 séances. Collectivement, à un moment où, sur des relents de populisme, on a tendance à s'attaquer à la représentation nationale, je pense que nous avons donné un bel exemple de ce que peut être l'Assemblée nationale, coeur battant de la démocratie. Loin des "comités Théodule", il peut y avoir devant les Français de véritables débats au niveau de l'Assemblée nationale ", a-t-il ajouté. 

Soulagement sur Twitter

Après cette ultime séance, pendant laquelle l'UMP n'a pas lâché le morceau, soulagement général dans l'hémicycle. Et sur Twitter.

Embouteillage politique sur les réseaux sociaux à cette heure inhabituelle. Même les députés d'opposition partagent leur affliction.

Une grande bataille et des mensonges

À la sortie de l'hémicycle, Christiane Taubira, la ministre de la Justice, a déploré l'acharnement des opposants au mariage pour tous : "Je m'attendais à un affrontement assez dur, mais je m'attendais assez peu à ce qu'entre le 1er et le dernier jour, on entende encore les mêmes arguments, encore les mêmes questions, encore les mêmes procès d'intention... ". La Garde des Sceaux s'est cependant réjouie "d'avoir mené une très grande bataille ". 

"Beaucoup de mensonges, de non-dits, d'esquives" Hervé Mariton, UMP

Côté opposition, même fierté "d'avoir été mobilisés, réunis, dynamiques, en proposition , a clamé le député UMP, Hervé Mariton. On a démontré que ce texte aurait un impact négatif pour tous les couples hétérosexuels et les enfants. Et que le gouvernement s'était enfermé dans une vision idéologique ". 

Vote mardi et manifestation le 24 mars

Le vote solennel du texte aura lieu mardi après-midi. Sans surprise, la droite rejettera majoritairement le texte, à l'exception du vote "pour" annoncé par deux élus UMP et trois UDI. La droite qui n'entend pas relâcher l'effort. Christian Jacob, chef de file des députés UMP, a dit sa "tristesse" au sortir des débats et appelé les Français à participer à la manifestation prévue le 24 mars. 

> Ecouter Mariage pour tous : "Le combat doit continuer" (C. Jacob, UMP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.