Fillon : "Je suis à la tête d'un Etat en faillite"

Le Premier ministre François Fillon a déclaré qu'il était "à la tête d'un Etat qui est en situation de faillite", lors de sa première visite en Corse.

(Radio France © France Info)

"Je suis à la tête d'un Etat qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d'un Etat qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d'un Etat qui n'a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans. (...) Ca ne peut pas durer". Cette phrase lucide et désabusée est signée François Fillon.

Plusieurs pays européens ont reproché à la France son manque d'efforts dans la réduction de ses déficits (2,6% du PIB en 2006). Une façon de critiquer Paris, qui privilégie les baisses d'impôts pour espérer dynamiser sa croissance. Dans un premier temps, la France avait promis à l'Europe de résorber ses déficits et d'équilibrer les comptes publics au plus tard en 2010. Le gouvernement se réserve désormais la possibilité de reporter l'objectif à 2012, faute d'une croissance suffisante.