Fillon demande au PS des "engagements" en matière de désendettement

Lors des questions au gouvernement, François Fillon a exhorté le Parti socialiste à "prendre des engagements" en matière de désendettement, en renonçant à la retraite à 60 ans et en participant au débat sur la "règle d'or".

François Fillon, cet après-midi à l\'Assemblée nationale.
François Fillon, cet après-midi à l'Assemblée nationale. (FTV)

Lors des questions au gouvernement, François Fillon a exhorté le Parti socialiste à "prendre des engagements" en matière de désendettement, en renonçant à la retraite à 60 ans et en participant au débat sur la "règle d'or".

C'est depuis la tribune de l'Assemblée Nationale, répondant à une question de Jean-Marc Ayrault, le président du groupe socialiste, que François Fillon a lancé un appel au PS, commençant d'abord par un constat d'échec partagé: "Nous avons connu, comme tous les pays développés, une augmentation forte de l'endettement depuis 30 ans (...) c'est une responsabilité collective.(...) Depuis 30 ans, dans tous les pays européens, gouvernés par la gauche ou gouvernés par la droite, l'endettement a crû."

Selon M. Fillon, "aujourd'hui la question qui est posée, en particulier à l'opposition, ça n'est pas que vous renonciez à vos convictions, que vous renonciez à la bataille électorale que vous avez engagée sur vos arguments, c'est simplement que dans une situation périlleuse (...) vous preniez quelques engagements qui montrent (...) que la confiance dans les finances publiques
françaises est une confiance dans la durée."

Le Premier ministre a alors pointé du doigt l'une des mesures du programme du PS pour 2012, le retour à la retraite à 60 ans, avant de demander à la gauche d'accepter de débattre de la règle d'or budgétaire:

Voir la video