Cet article date de plus de six ans.

Faire passer le permis par des postiers : le "pourquoi pas" de la CFDT

Valider son code et passer son permis avec un postier, c'est ce que prévoit un amendement voté vendredi après-midi dans le cadre de la loi Macron sur la croissance et l'activité. Une idée que ne rejette pas la CFDT.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des postiers bientôt reconvertis en examinateurs du permis de conduire ? © monregard -Fotolia)

Dans les départements où le délai moyen entre deux présentations d'un même candidat à l'épreuve pratique du permis B dépasse 45 jours, les préfectures pourront recourir à des agents publics ou contractuels, habilités et formés,

comme examinateurs. C'est ce que prévoit l'amendement gouvernemental adopté ce vendredi. Des agents d'établissements publics industriels et commerciaux seront concernés. "J'ai demandé au PDG de La Poste de s'organiser en conséquence ", a déclaré Emmanuel Macron dans l'hémicycle. Faire passer le permis avec un postier, une idée jugée "un petit peu bizarre " par Alain Barrault, secrétaire national de la CFDT, en charge de la Poste. 

"Proposer à des postiers de faire passer le permis de conduire, ça parait un peu bizarre, mais pourquoi pas..." (Alain Barrault)
écouter
Mais puisque "sa préoccupation c'est l'emploi" , il ne la rejette pas : "Il y a des craintes sur l'emploi à La Poste, tout le monde le sait. Et nous à la CFDT si on est pas prêt à accepter n'importe quoi, on est prêt à regarder tout ce qui peut favoriser l'emploi des postiers... "

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.