Politique : mauvaise semaine pour le polémiste Éric Zemmour

Publié
Politique : mauvaise semaine pour le polémiste Éric Zemmour
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Méral, A.Bourse, A.Remond, D.Turpin, E.Fromentin - France 2
France Télévisions

Marine Le Pen a lancé un appel à Éric Zemmour, dimanche 28 novembre, en vue de la présidentielle 2022, pour qu’il se rallie à la candidature de la présidente du Rassemblement national. Cela intervient au moment où le polémiste vit un moment de flottement dans sa campagne.

Un doigt d’honneur à une passante, voici la réponse d’Éric Zemmour, probable candidat à la présidentielle 2022, à une femme qui lui avait fait la première ce geste. Il a depuis admis que c’était “inélégant”. Voici l’épilogue d’une semaine difficile pour Éric Zemmour. À Marseille (Bouches-du-Rhône), un comité d’accueil contre le polémiste l’attendait à la gare, vendredi 26 novembre. Il a préféré descendre à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Des militants ont crié des slogans hostiles

Éric Zemmour a choisi la cité phocéenne pour son premier vrai déplacement de terrain. Mais la déambulation du polémiste dans un quartier populaire se fait au pas de charge : il n’y a pas de rencontre avec les habitants. Des militants crient des slogans hostiles. Il minimise l’absence de rencontre. Le soir, une manifestation contre Éric Zemmour a été organisée et des échauffourées ont éclaté devant son hôtel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.