Cet article date de plus de deux ans.

Actes visant les musulmans : SOS Racisme dénonce la "libération de la parole raciste portée par Eric Zemmour"

Dominique Sopo, président de l'association SOS racisme, estime que les actes de vandalisme raciste qui ont visé les musulmans en Occitanie sont liés aux discours "porté par Eric Zemmour et compagnie".

Article rédigé par France Info - Avec France Bleu Occitanie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Dominique Sopo, président de SOS Racisme, dénonce "la libération de la parole raciste portée par Eric Zemmour et compagnie", le 31 janvier 2022. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, dénonce sur Twitter "la libération de la parole raciste portée par Eric Zemmour et compagnie" dont les "symptômes" sont, selon lui, les actes de vandalisme qui ont visé les musulmans ces derniers jours à Agen et à Toulouse, rapporte France Bleu Occitanie.


 
L'association dénonce par ailleurs dans un communiqué la "montée en puissance d'un sentiment anti-arabe et antimusulman dans notre pays" ainsi que la diffusion par la classe politique de "discours complotistes" faisant référence au pseudo-concept de "grand remplacement" –  des dits "Français" par les Arabes et/ou les musulmans – développé par le penseur d'extrême droite Renaud Camus.
 
SOS Racisme dénonce notamment l'incendie d'un commerce halal à Agen, dans le Lot-et-Garonne, dimanche 30 janvier et l'inscription de croix gammées sur la façade de l'enseigne, ainsi que l'accrochage d'un cadavre de sanglier à un panneau de signalisation devant des pompes funèbres musulmanes à Toulouse, en Haute-Garonne. Le gérant de ces pompes funèbres, qui se dit "choqué" par "le climat malsain", a indiqué à France Bleu Occitanie avoir déposé plainte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.