Cet article date de plus de neuf ans.

En Polynésie, le matériel électoral est largué par avion pour les bureaux les plus reculés

Le scrutin présidentiel ne fait pas exception. Comme pour chaque élection, les bulletins de vote des candidats ont été lâchés au dessus des îles les plus éloignées de l’archipel de Polynésie française. Objectif : fournir trois bureaux de vote.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une des nombreuses îles de l'archipel de Polynésie française (Morea) (TIPS / Photononstop)

Le scrutin présidentiel ne fait pas exception. Comme pour chaque élection, les bulletins de vote des candidats ont été lâchés au dessus des îles les plus éloignées de l'archipel de Polynésie française. Objectif : fournir trois bureaux de vote.

Daniel Bénard, Polynésie 1ère pour Francetv2012 - Le procédé est unique et c'est un devoir de l'Etat. A chaque élection, le matériel électoral et les bulletins de vote sont lâchés d'un avion au dessus des îles les plus éloignées de la Polynésie française. Le tout arrive dans la mer avant d'être récupéré par les autorités locales.

C'est la 25e flotille de l'Aéronavale qui s'en est chargée aux Tuamotu et à Rapa pour 457 électeurs répartis dans trois bureaux de vote.

Voilà comment la République organise son "largage au nom de la démocratie". En route vers les bureaux du bout du monde

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.