Cet article date de plus de douze ans.

En PACA, le président socialiste sortant Michel Vauzelle est arrivé second derrière l'UMP

Avec 20,29% des voix, Jean-Marie Le Pen arbitrera le deuxième tour entre la liste de Michel Vauzelle (25,80%) et celle de Thierry Mariani (26,60%, UMP).Michel Vauzelle devrait compter sur les voix de la liste Europe-Ecologie de Laurence Vichnievsky forte de plus de 10,92 % des voix.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Michel Vauzelle (AFP - Michel Gangne)

Avec 20,29% des voix, Jean-Marie Le Pen arbitrera le deuxième tour entre la liste de Michel Vauzelle (25,80%) et celle de Thierry Mariani (26,60%, UMP).

Michel Vauzelle devrait compter sur les voix de la liste Europe-Ecologie de Laurence Vichnievsky forte de plus de 10,92 % des voix.

Michel Vauzelle a appelé à une "mobilisation sans précédent du peuple de gauche" au second tour, contre "l'épouvantable montée du FN".

Le résultat le plus marquant de ce premier tour en PACA est le score de Jean-Marie Le Pen qui avec 20,29% des voix symbolise une sorte de renaissance du Front National après une période difficile marquée par son recul en 2007.

Le leader du FN retrouve un score proche de celui de son parti en 2004 (22,9%).

Michel Vauzelle affiche un score inférieur à celui de 2004 mais lors de ces régionales le PS se présentait sur une liste commune avec les Verts et le PC. Il faut donc pour ce premier tour ajouter au score du PS ceux des Verts (près de 11%) et du Front de gauche (6,11%). "Avec les partenaires auxquels nous avons toujours tendu la main depuis 12 ans, Verts et communistes, nous voulons une action commune pour résister à une politique dont nous ne voulons pas", a expliqué le président sortant qui prépare déjà la fusion des listes avec ces partenaires.

Dans une triangulaire, le candidat UMP Thierry Mariani ne devrait pas menacer Michel Vauzelle au second tour. "Il faut voter utile. J'appelle tous les électeurs à ne pas se disperser sur des listes qui offrent des slogans séduisants mais ne proposent aucun avenir", a lancé Thierry Mariani dans un appel appuyé aux électeurs frontistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.