VIDEO. Quand Macron parlait de "hold-up" à propos d'une majorité présidentielle autour d'un seul parti

Au cours de sa campagne présidentielle, en février, Emmanuel Macron avait expliqué qu'une majorité aux législatives n'était ni "possible" ni "souhaitable", parce que ce serait "un hold-up". 

Après le succès de son parti au soir du premier tour des élections législatives, dimanche 11 juin, Emmanuel Macron est en bonne position pour obtenir une très confortable majorité à l'Assemblée nationale, dimanche 18 juin.

Le président de la République ne s'est pourtant pas toujours montré favorable à un tel scénario. Au cours de sa campagne présidentielle, le 28 février, à Angers, le candidat d'En Marche ! parlait de "hold-up" à propos d'une majorité présidentielle autour d'un seul parti.

"Moi, je n'y crois pas"

"Est-ce que quelqu'un peut penser raisonnablement, qu'élu président, il aura une majorité présidentielle uniquement avec son parti ? Moi, je n'y crois pas. Et non seulement ça n'est pas possible, mais ça n'est pas souhaitable parce que ce serait un hold-up", avait alors lancé Emmanuel Macron à ceux qui s'inquiètait de l'éventuelle faiblesse d'En Marche ! aux élections législatives.

En cas de victoire à l\'élection présidentielle, l\'entourage du candidat assure qu\'il y aura nécessairement des consultations avec les partenaires sociaux.
En cas de victoire à l'élection présidentielle, l'entourage du candidat assure qu'il y aura nécessairement des consultations avec les partenaires sociaux. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)