Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo L'ex-conseiller de François Hollande lui demande d'éviter de "commenter ce que fait son successeur"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Gaspard Gantzer, fondateur du mouvement "Parisiennes, Parisiens", ancien conseiller de François Hollande, était l'invité de franceinfo mardi au lendemain des vœux d'Emmanuel Macron.

François Hollande a grillé la politesse à Emmanuel Macron, lundi 31 décembre, en présentant ses vœux aux Français deux heures avant le chef de l'État. "Il n'a pas envie de renoncer à sa liberté de parole", a jugé Gaspard Gantzer, mardi matin sur franceinfo. "Que l'ancien président de la République donne son avis sur la France sur la société, je trouve cela très bien", a estimé le fondateur du mouvement "Parisiennes, Parisiens" et ancien conseiller du président socialiste.

Cependant, qu'"Emmanuel Macron et François Hollande continuent de s'envoyer des petites fléchettes, je trouve cela un peu dommage et pas indispensable", a poursuivi Gaspard Gantzer. Pour lui, François Hollande "ferait mieux de se concentrer sur la France et l'Europe sans commenter ce que fait son successeur" Emmanuel Macron.

Plus globalement l'ancien conseiller a estimé que "François Hollande a été jugé sévèrement par les Français", mais "on ne fait pas de la politique pour être aimé. On fait de la politique pour faire avancer son pays". Il a renvoyé à la phrase de l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill : "Si vous voulez de la reconnaissance, ne faites pas de la politique, achetez-vous un chien." François Hollande "a fait son job du président. Il a été très impopulaire, mais il peut être fier personnellement de ce qu'il a fait", a-t-il jugé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.