Rozoy-sur-Serre : les habitants en colère attendent Emmanuel Macron

Le président lance dimanche 4 novembre son périple à Strasbourg (Bas-Rhin). Emmanuel Macron traversera 11 départements sur les traces de la Grande Guerre. L'occasion pour certains Français de se faire entendre. 

Rozoy-sur-Serre (Aisne), commune d'un millier d'habitants, à seulement 200 kilomètres de Paris, accueillera Emmanuel Macron mercredi 7 novembre, dans le cadre des commémorations de la guerre de 14-18. S'il va au contact de la population, le chef de l'État rencontrera beaucoup de colère ou au mieux de l'indifférence. "Je pense que c'est un président qui occulte carrément les problèmes des ruraux", estime une habitante de la commune. "J'ai voté pour lui. Aujourd'hui, je ne revoterai plus jamais pour lui", surenchérit un second au micro de France 3.

Un long déclin

Il faut dire que la commune rurale est mal desservie par les transports et les autoroutes, loin des lycées et des services publics. Ceux qui le peuvent partent. Le canton ne cesse de perdre des habitants et les commerçants sont les témoins impuissants de ce long déclin. "C'est vraiment désolant de voir notre région s'appauvrir. Il n'y a plus de travail, on a beaucoup de chômeurs", déplore une commerçante. À Rozoy, le taux de chômage dépasse les 15%.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LUDOVIC MARIN / AFP)