Présidentielle : les partisans d'Emmanuel Macron s'inquiètent

L'inquiétude monte-t-elle chez les militants d'Emmanuel Macron ? Les sondages donnent leur candidat gagnant dimanche soir, mais ils sont nombreux à craindre que la victoire ne soit pas flamboyante. 

Et si la victoire était étriquée ? Et si les sondages étaient démentis ? Même requinqués par le meeting du lundi 1er mai à Paris, les partisans d'Emmanuel Macron ne cachent pas leur inquiétude. Première crainte : que leur candidat n'incarne pas assez le changement : "C'est Emmanuel Hollande pour eux. Il y a pas mal de gens autour de nous qu'on n'a pas réussi à convaincre", confie une militante.

"La démagogie paye aujourd'hui"

La deuxième crainte, la plus forte des militants, c'est le "ni, ni" et l'abstention, chez les jeunes en particulier, qu'ils entendent de la part des électeurs de Jean-Luc Mélenchon : "Leurs arguments, c'est de dire que c'est un choix entre la peste et le choléra. Ils mettent sur un pied d'égalité Emmanuel Macron et Le Pen", raconte un militant.

Pour cet autre militant, "La démagogie paye aujourd'hui", voilà pourquoi il craint Marine Le Pen. Les "on va gagner", incontournables refrains des meetings, ne masquent pas l'angoisse de certains : "La catastrophe serait vraiment qu'il ne soit pas élu. S'il est élu trop faiblement, ça empêchera de mettre en place les réformes qu'il propose", résume une adhérente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au premier rang du meeting d\'Emmanuel Macron, Ségolène Royal, venue en invitée surprise.
Au premier rang du meeting d'Emmanuel Macron, Ségolène Royal, venue en invitée surprise. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)