Pouvoir d'achat : une hausse générale attendue en 2018

Sur le plateau de France 2, Jean-Paul Chapel fait le point sur les hausses et baisse du pouvoir d'achat, au coeur des préoccupations des Français.

France 2

Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à la tête de l'État, "le pouvoir d'achat n'a baissé qu'au premier trimestre 2018 de 0,7%, explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2, à cause de la hausse de la CSG et des taxes sur le tabac et les carburants. Mais sur l'ensemble de l'année 2017, plus 1% et pour 2018, plus 0.6% en prévisions. Une légère hausse du pouvoir d'achat grâce à une mesure imminente : la réduction de la taxe d'habitation pour 8 foyers sur 10".

Des salariés gagnants et des retraités perdants

Il y a cependant des gagnants et des perdants. "Les gagnants sont les salariés. En octobre, ils vont voir leur salaire net augmenter de 14 € par mois pour un SMIC, grâce à la baisse des cotisations et c'est proportionnel. Les perdants sont les retraités qui ont déjà subi la hausse de la CSG". Leur pension sera revalorisée de seulement 0,3% alors que les prix augmentent beaucoup plus vite. "Autres perdants, ceux qui touchent les APL et les allocations familiales, elles aussi revalorisées à seulement 0,3%", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pas de baisse continue du pouvoir d\'achat ces dernières années, contrairement à ce qu\'affirme Céline Verzeletti.
Pas de baisse continue du pouvoir d'achat ces dernières années, contrairement à ce qu'affirme Céline Verzeletti. (LIONEL VADAM / MAXPPP)