"Marée populaire" à Paris : 43 personnes interpellées en marge de la manifestation

La plupart de ces personnes ont été interpellées pour "groupement en vue de commettre des dégradations", selon la préfecture de police de Paris.

Le cortège de la \"Marée populaire\", le 26 mai 2018 à Paris.
Le cortège de la "Marée populaire", le 26 mai 2018 à Paris. (NATHANEL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)

Quarante-trois personnes ont été interpellées samedi 26 mai, en marge de la manifestation de la "Marée populaire" à Paris, selon un bilan définitif communiqué par la préfecture de police de Paris.

Parmi elles, 32 personnes ont été arrêtées avant le départ de la manifestation pour "groupement en vue de commettre des dégradations", "port d'armes par destination" ou "rébellion", précise la préfecture.

Au cours de contrôles réalisés en amont de la manifestation, des cagoules noires ont été trouvées dans les sacs de certaines de ces personnes.

Sept policiers "très légèrement blessés"

Un groupe d'individus cagoulés a lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre. Sept policiers ont été "très légèrement blessés", indique la préfecture de police. L'un d'eux se trouve en "urgence relative"

Par ailleurs, la vitrine d'une agence d'assurances ainsi que deux abribus ont été dégradés.

Un dispositif de sécurité inférieur à celui déployé pour la "Fête à Macron"

Selon les informations de franceinfo, 14 unités de CRS, cinq unités de gendarmes et une demi-douzaine de lanceurs d'eau sont mobilisés. Ce dispositif de sécurité est inférieur à celui déployé lors de la précédente "Fête à Macron".

Selon les chiffres de la société Occurence, mandatée par un collectif de médias dont franceinfo, 31 700 personnes ont participé à la manifestation parisienne de la "Marée populaire".

Le cortège est parti de la gare de l'Est à 14h30 samedi, en direction de la place de la Bastille, à Paris.