Les 4 Vérites : "Les Français exigent de la transparence", lance un proche de Macron

Benjamin Griveaux, porte-parole d'Emmanuel Macron, revient sur l'affaireFrançois Fillon, qui secoue la classe politique et critique le programme deBenoît Hamon.

FRANCE 2

L'affaire des emplois fictifs de la femme de François Fillon pourrait bien
profiter à d'autres candidats à l'élection présidentielle, comme Emmanuel
Macron. Son porte-parole Benjamin Griveaux, invité des 4 Vérités, estime que
"les Français exigent de la transparence de la part de leurs hommes
politiques. C'est aussi pour cela qu'ils se réfugient dans l'abstention et
dans le vote extrême depuis quelques années." La théorie du complot, avancée
par François Fillon, ne prend pas chez Benjamin Griveaux : "Je n'y crois
pas. Je pense qu'il faut garder son sang-froid quand on souhaite accéder à
l'investiture suprême. Les institutions fonctionnent, il faut laisser le
temps à la justice de faire son travail et ne pas céder à l'urgence
médiatique."

Benoît Hamon, "candidat de la gauche de l'illusion"

La victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche favorise aussi le
positionnement d'Emmanuel Macron. "L'issue de cette primaire a donné un
candidat de la gauche de l'illusion, juge Benjamin Griveaux, pas convaincu
par le programme de Benoît Hamon. Il faudra qu'il nous explique comment
financer les 400 milliards du revenu universel. Les Français sont
pragmatiques. Quand vous avez 400 milliards de dépenses, il faut que
quelqu'un paie à la sortie et ce sont souvent les Français."

Benjamin Griveaux, porte-parole d\'Emmanuel Macron.
Benjamin Griveaux, porte-parole d'Emmanuel Macron. (FRANCE 2)