Le Pen/Macron : ultime journée de campagne

C’est la toute dernière journée d’une campagne très mouvementée et violente pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Une tension encore palpable avec cette visite surprise de la candidate frontiste à Reims.

La cathédrale de Reims où furent sacrés 25 rois de France… tout un symbole pour cette dernière journée de campagne. Marine Le Pen, accompagnée de Nicolas Dupont-Aignan, est en quête d’un éventuel sacre. Mais à l’extérieur, un comité d’accueil plutôt hostile lui est réservé. Marine Le Pen est restée plus d’une heure dans la cathédrale. Plus tôt ce matin, elle n’a pas dévié de sa ligne. Sur RTL, elle a déclaré : "J’ai le monopole dans ce second tour de la protection du peuple, clairement. Monsieur Macron est le candidat des élites, de l’oligarchie, des grands intérêts privés".

Accueil plus calme pour Macron

Devant une autre cathédrale, à Rodez, ce matin, l’accueil est plus serein pour Emmanuel Macron. Bain de foule et dernières précisions à deux jours du second tour, le candidat d’En Marche dit avoir déjà choisi son Premier ministre. Mais il ne donnera pas son nom, seulement son profil : "C’est quelqu’un qui aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger une majorité parlementaire, et les compétences pour animer un collectif gouvernemental qui sera profondément renouvelé". Cet après-midi, encore des médias pour chaque candidat et puis, la longue attente, jusqu’à dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Pen/Macron : ultime journée de campagne
Le Pen/Macron : ultime journée de campagne (FRANCEINFO)