La volte-face de Macron concernant l’aide au développement

Un collectif interpelle Emmanuel Macron afin qu’il respecte son engagement sur l’aide au développement. 

Alors qu’Emmanuel Macron avait promis une d’investir dans le développement, le ministre des comptes publiques annonce une baisse de budget pour l’aide publique au développement. 

 

Une promesse non tenue ? 

 

Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait insisté sur l’intérêt d’investir dans le développement. 

"La France sera présente et attentive à la paix, à l’équilibre des puissances, à la coopération internationale, au respect des engagements pris en matière de développement » annonçait-il. 

Cet engagement dont il parle, des ONG et des associations ont tenu à le lui rappeler. En 2000, la France s’est engagée à consacrer 0,7% de sa richesse à l’aide publique au développement. Promesse non tenue, il est aujourd’hui de 0,38%. Et elles craignent que ces chiffres soient en baisse dans les années à venir.

Cette interpellation fait suite à l'interview donnée au Parisien afin d'expliquer le plan du gouvernement pour économiser 4,5 milliards d'euros, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics fait marche arrière. 

« Au ministère des Affaires étrangères,c’est 282 millions d'euros en moins, dont la moitié sera de la baisse de l’aide publique au développement. »

La volte-face de Macron concernant l’aide au développement
La volte-face de Macron concernant l’aide au développement (Brut)