Guyane : une visite sous tension pour Emmanuel Macron

Climat tendu au premier jour de la visite d'Emmanuel Macron en Guyane. Des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont eu lieu. Le point avec France 2.

À Cayenne flotte l'odeur des gaz lacrymogènes. Dès la nuit tombée, des affrontements ont eu lieu près de la préfecture, au centre de la plus grande ville de Guyane. Les heurts ont duré toute la nuit. Les manifestants réclamaient un rendez-vous avec le chef de l'État qui vient de débuter une visite dans ce territoire français d'Amérique du Sud.

"Je ne suis pas le Père Noël"

Hier, jeudi 26 octobre, c'est à Maripasoula, au cœur de la forêt amazonienne, qu'Emmanuel Macron est allé à la rencontre de la population très isolée. "Moi, je ne suis pas le Père Noël, parce que les Guyanais ne sont pas des enfants et donc je suis ici avec de l'ambition pour la Guyane", a lancé le chef de l'État. Sur les bords du fleuve Maroni, le président de la République a annoncé la construction d'un lycée et une enveloppe de 40 millions d'euros pour le numérique en Guyane. Aujourd'hui, il est attendu à Kourou, au centre spatial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 26 octobre 2017, à Cayenne (Guyane). 
Emmanuel Macron, le 26 octobre 2017, à Cayenne (Guyane).  (RONAN LIETAR / REUTERS)