Fonctionnaires : Emmanuel Macron crée une nouvelle polémique

Après les 35 heures, le ministre de l'Économie a remis en cause vendredi 18 septembre le statut des fonctionnaires. 

FRANCE 3

Emmanuel Macron a déclenché la colère des six millions de fonctionnaires français. La raison ? Une déclaration à la presse vendredi 18 septembre : "le statut des fonctionnaires n'est plus adéquat (...), rien ne justifie un emploi garanti à vie", a lancé le ministre de l'Economie. A Tulle (Corrèze), François Hollande a immédiatement réagi et a recadré son ministre. "Un fonctionnaire attaché à son département de la Corrèze et, comme je le suis, attaché à son statut", a-t-il prononcé alors qu'il décorait un fonctionnaire.

Des fonctionnaires "boucs-émissaires"

Emmanuel Macron a depuis démenti, assurant qu'il s'agissait de propos off, mais les syndicats y ont vu une nouvelle provocation. "Comme d'habitude les fonctionnaires sont les boucs-émissaires", explique Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT, au micro de France 3.
A la fin du mois d'août, lors de l'université d'été du Medef, le ministre avait déjà agacé en remettant en cause les 35 heures. Le gouvernement, largement remis en question même par son propre camp, se serait bien passé d'une nouvelle polémique à l'approche des élections régionales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie Emmanuel Macron à l\'unversité d\'été du Medef, le 27 août 2015, à Jouy-en-Josas (Yvelines). 
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron à l'unversité d'été du Medef, le 27 août 2015, à Jouy-en-Josas (Yvelines).  (ERIC PIERMONT / AFP)