Emmanuel Macron bien parti pour réussir sa transformation du pays

Arnaud Boutet, journaliste au service politique de France 2, affirme qu'Emmanuel Macron pourrait bien réussir les nombreuses réformes qu'il a prévues au vu de sa majorité loyale et la faiblesse de l'opposition.

France 2

Emmanuel Macron a prévu six réformes sociales pour les dix-huit premiers mois de son quinquennat. Il reste la formation et l'apprentissage, l'assurance chômage ou encore la retraite. Il faut deux à trois ans pour la discussion, le vote et l'application de ces lois, rappelle le journaliste Arnaud Boutet. Le chef de l'État estime qu'il pourra être jugé sur ses résultats économiques après dix-huit mois de présidence.

L'opposition est silencieuse et presque inaudible. Le PS est quasiment en mort clinique. Les Républicains et le Front national étalent leurs divisions et même la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon reconnaît un petit passage à vide.

Macron gère tout

On a aussi dans le camp de l'exécutif des ministres que personne ne connait, des députés qui avancent au pas. Emmanuel Macron gère tout et même la désignation du futur patron de La République en marche Christophe Castaner.

Il peut être brocardé de président des riches par ses adversaires, jugé arrogant par une partie des Français, il bénéficie en tout cas d'un terrain plutôt favorable pour poursuivre et tenter de réussir ses prochaines réformes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à Orsay (Essonne), le 25 octobre 2017.
Le président Emmanuel Macron à Orsay (Essonne), le 25 octobre 2017. (MAXPPP)