Édouard Philippe : une nomination qui brouille les pistes

Dans le Grand Soir 3 ce lundi 15 mai, Marie-Eve Malouines, présidente de La Chaîne Parlementaire, revient sur la nomination à Matignon d'Édouard Philippe.

France 3

Le nouveau Premier ministre, Édouard Philippe, est un homme de droite et le revendique. Une nomination stratégique de la part d'Emmanuel Macron. "C'est un bon coup pour quelqu'un qui vient de la gauche qui est Emmanuel Macron et qui a été dans un gouvernement dirigé par François Hollande. Si on regarde la démarche, c'est quelque chose de différent qu'il est en train de construire en allant chercher une personnalité de droite, mais qui veut dire surtout qu'il dépasse les clivages traditionnels et les méthodes anciennes", analyse la journaliste de LCP Marie-Eve Malouines dans le Grand Soir 3 ce lundi.

Un député discret

Édouard Philippe est connu pour être un député plutôt discret. "Du fait qu'il était proche d'Alain Juppé, c'était quelqu'un de sérieux, de prometteur, réputé brillant. Et même s'il n'était pas un habitué des quatre colonnes pour commenter l'actualité au fil de l'eau toutes les semaines, c'est quelqu'un qui avait une bonne réputation, comme quelqu'un qui savait faire son boulot de politique", explique la présidente de La Chaîne Parlementaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016. 
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016.  (LOIC VENANCE / AFP)