Édouard Philippe : sa nomination à Matignon divise à droite

À droite, la nomination d'Édouard Philippe à Matignon ne fait pas l'unanimité. Une équipe de France 3 a recueilli les réactions.

France 3

Ce lundi 15 mai, Emmanuel Macron a nommé Édouard Philippe Premier ministre. Un choix qui divise au sein des Républicains. Sur le tapis rouge cet après-midi, le maire du Havre a assumé immédiatement son appartenance politique : "Je suis moi-même un homme de droite, ce qui ne vous surprendra pas, je le sais", a-t-il lancé face à Bernard Cazeneuve. Plus surprenant, c'est un homme de droite choisi par un président de gauche. Pourtant, c'est un choix qui ne dérange pas Alain Juppé. Le maire de Bordeaux, son mentor, s'est même félicité de sa nomination. D'autres lui ont emboîté le pas. Cet après-midi, une vingtaine d'élus de la droite et du centre ont appelé à répondre à la main tendue par Emmanuel Macron.

Des élus indignés

Après la mise en échec du PS lors de la présidentielle, cette prise de guerre d'Emmanuel Macron porte un coup à droite, aux Républicains. Une recomposition du paysage politique que certains élus ne supportent pas. "Ça veut dire qu'il n'y aurait plus de droite et qu'il y aurait simplement Macron qui reconstituerait une forme de UMPS et en face le Front national, ce serait de la folie", s'indigne Jean-François Copé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, nommé Premier ministre lundi 15 mai 2017 
Edouard Philippe, nommé Premier ministre lundi 15 mai 2017  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)