Cet article date de plus de sept ans.

Quand le piratage informatique menace la présidentielle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Cyberattaques : quand le piratage informatique menace la présidentielle
Cyberattaques : quand le piratage informatique menace la présidentielle Cyberattaques : quand le piratage informatique menace la présidentielle
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Emmanuel Macron s'est dit victime d'attaques informatiques venue de Russie. L'État s'inquiète de possibles piratages tout au long de la campagne.

Emmanuel Macron est-il dans le viseur de Moscou ? Son équipe de campagne se dit victime de cyberattaques à grande échelle. Une puissance étrangère chercherait à déstabiliser le candidat d'En marche ! à la présidentielle, selon le secrétaire général du mouvement. "Les 2 000 attaques que nous avons eues sur notre système informatique au mois de janvier proviennent d'Ukraine", explique Richard Ferrand.

Deux médias dans le viseur

Derrière l'Ukraine, En marche ! soupçonne l'action de hackers russes et accuse Moscou de faire de la propagande à travers deux médias : la télévision Russia Today et le site Sputnik, financés tous les deux à 100% par le régime russe. Ils feraient circuler de fausses informations sur Emmanuel Macron. Bien évidemment, les autorités russes réfutent ces accusations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.