Christophe Castaner : futur délégué général de La République en Marche

Ex-socialiste, déjà porte-parole du gouvernement et secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner devrait prendre la tête de La République en Marche le 18 novembre prochain. De quoi susciter des jalousies et des critiques.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est l'homme qui parle à la place du président. Porte-parole du gouvernement, secrétaire d'État stratégique chargé des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner devient une personnalité politique incontournable. Sa fonction : démineur de piège. Son arme : une voix chaude et rassurante. Il surjoue ses origines provençales pour laisser penser qu'il n'est pas du sérail, mais il entre très tôt en politique, il y a 25 ans. Au Parti socialiste, il défend Michel Rocard et sa ligne sociale-démocrate. Son premier mandat : maire de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) à 35 ans. En 2015, il est député PS et conduit la liste de gauche aux régionales, c'est une sévère déroute.

Une relation de confiance avec Emmanuel Macron

À sa première rencontre avec Emmanuel Macron, Christophe Castaner tombe sous le charme et devient l'un des premiers "marcheurs". Durant la campagne présidentielle, il chauffe les salles pour le futur président. Sa relation de confiance lui assure le poste de porte-parole du gouvernement. La fonction est ingrate, mais ce fan des réseaux sociaux tente de la moderniser. Christophe Castaner, futur délégué général de La République en Marche, aura besoin de toute sa créativité pour satisfaire son mentor.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christophe Castaner, à la sortie de l’Elysée, le 18 octobre 2017.
Christophe Castaner, à la sortie de l’Elysée, le 18 octobre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)