Chine : une quarantaine de contrats signés lors de la visite d'Emmanuel Macron

La visite officielle d'Emmanuel Macron en Chine s'achève mercredi 6 novembre. Une quarantaine de contrats ont été signés.

France 2

"Au Palais du Peuple à Pékin mardi 5 et mercredi 6 novembre, le maître-mot de la visite d'Emmanuel Macron était l'ouverture économique de la Chine. Lors d'une cérémonie officielle entre le président de la République française et Xi Jinping, une quarantaine de contrats ont été signés. D'abord dans l'agroalimentaire : 20 agréments à l'exportation ont été obtenus avec la promesse d'ouvrir le marché chinois aux exportations de canards et d'oies jusque-là interdites. Dans l'énergie, le français Engie a obtenu la construction d'une usine de stockage de gaz et son acheminement pour un milliard d'euros. S'ajoutent plusieurs contrats dans l'aéronautique, la santé et les services", détaille la journaliste de France 2 Valérie Astruc depuis Pékin.   

15 milliards d'euros de contrats ?

"Les autorités chinoises annoncent un montant total de contrats pour 15 milliards d'euros, mais l’Élysée refuse de confirmer, car il sait que ces commandes ne sont pas toujours suivies des faits. Il y a un an, lors de sa dernière visite, Emmanuel Macron avait signé la construction d'une usine de retraitement de déchets nucléaires pour 10 milliards d'euros. Aujourd'hui, même si ce projet n'est pas enterré, il est repoussé à 2020. D'où la prudence d'Emmanuel Macron qui sait que les commandes chinoises ne se concrétisent pas toujours", conclut Valérie Astruc. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, président français, avec son homologue chinois Xi Jinping, à Pékin (Chine) le 6 novembre 2019.
Emmanuel Macron, président français, avec son homologue chinois Xi Jinping, à Pékin (Chine) le 6 novembre 2019. (NICOLAS ASFOURI / AFP)