Brigitte Macron : une pétition contre un statut de "Première dame" dépasse les 220 000 signatures

Alors que l'Élysée rédige actuellement une charte de la transparence pour évoquer le rôle de Brigitte Macron, une pétition opposée à la création d'un statut de Première dame connait un grand succès.

FRANCE 3

Selon l'Élysée, une "charte de la transparence" est en cours de rédaction pour définir la place de l'épouse du président de la République, afin de clarifier le rôle de la première dame. Mais tout le monde ne voit pas d'un bon œil la création d'un statut de première dame : sur internet, une pétition a déjà dépassé les 220 000 signatures.

450 000 euros par an

À l'Élysée, Brigitte Macron a un bureau, un chef de cabinet, quelques collaborateurs et deux agents de sécurité, des moyens estimés à 450 000 euros par an. Aux États-Unis, le statut de "First Lady" n'est pas inscrit dans la constitution mais il est plus cadré qu'en France, tandis qu'en Allemagne, le mari de la chancelière Angela Merkel reste très discret, au point que "probablement très peu d'Allemands connaissent son nom", selon la journaliste Barbara Kostolnik. Près de 68% des Français restent opposés à la création d'un statut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Brigitte Macron, le 26 juillet 2017.
Brigitte Macron, le 26 juillet 2017. (THOMAS PADILLA / MAXPPP)