Antilles : des dossiers environnementaux au cœur de la visite d'Emmanuel Macron

Marijosé Alie, journaliste et vice-présidente du Conseil représentatif des Français d'outre-mer (CREFOM), était en plateau vendredi 28 septembre pour parler des attentes des Antillais, alors qu'Emmanuel Macron est en visite sur place.

France 3

Emmanuel Macron est en visite aux Antilles. Au menu de ce voyage présidentiel : plusieurs dossiers environnementaux, dont celui de l'eau potable. Une partie des Guadeloupéens n'y ont pas accès, en raison de la vétusté des canalisations. Vendredi 28 septembre, le président s'est engagé à y remédier. "Les promesses, ça va toujours dans le bon sens. Après, il faut qu'elles soient réalisées. C'est 750 millions d'euros pour réparer le réseau. C'est quand même ça l'essentiel du problème. Le réseau est tellement vétuste. Il n'y a pas eu de suivi parce qu'il n'y a pas eu de capitalisation réellement des infrastructures", détaille la vice-présidente du CREFOM, Marijosé Alie.

Un plan de 10 millions d'euros

Autres problèmes au menu des discussions, celui des Sargasses, cette algue brune toxique qui prolifère sur les rivages antillais. En juin dernier, l'État annonçait un plan de 10 millions. Engagement réitéré par Emmanuel Macron. "Je ne sais pas si c'est suffisant, car on n'a pas encore trouvé la méthode pour pouvoir vraiment faire du ramassage. S'il faut aller les chercher en mer, ça devient beaucoup plus difficile et beaucoup plus coûteux", souligne Marijosé Alie, avant de préciser que cela fait déjà cinq ans que les élus locaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, en visite à Goyave (Guadeloupe), vendredi 28 septembre 2018.
Emmanuel Macron, en visite à Goyave (Guadeloupe), vendredi 28 septembre 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)