Amiens : Emmanuel Macron face aux Français

À quelques jours de la grève du 5 décembre, Emmanuel Macron était en déplacement à Amiens (Somme), vendredi 22 novembre, où il a notamment pu rencontrer les ex-salariés de l'usine Whirlpool, déçus par la reprise avortée de leur site par WN. De quoi donner lieu à des échanges houleux. 

france 3

Emmanuel Macron a rapidement donné le ton. À sa sortie de la préfecture amiénoise (Somme), au matin du vendredi 22 novembre, il demande à nouveau aux Français de se montrer plus optimistes, mais aussi plus volontaristes. Mais quelques minutes plus tard, le chef de l'État est vite rattrapé par la réalité en se rendant sur l'ancien site de Whirlpool. Il y a deux ans, il était venu fièrement présenter un repreneur. L'entreprise a finalement été liquidée l'été dernier. Les ex-salariés expriment leur colère.

Inauguration de la première maison "France Services"

Au bout d'une heure, les échanges se tendent. Emmanuel Macron finit par hausser le ton. Les salariés repartent sceptiques. Emmanuel Macron, lui, s'offre un bain de foule. Le chef de l'État bascule en quelques minutes dans la ferveur des quartiers populaires. Le président de la République vient inaugurer la première maison "France Services" et joue aux professeurs, avant de surfer à nouveau sur la liesse des enfants. Mais Emmanuel Macron est aussi là pour rappeler le cap, notamment sur la réforme des retraites. Pas question de montrer la moindre fébrilité, à deux semaines d'un appel massif à la grève. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019.
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)