Affaire Benalla : de nouvelles poursuites judiciaires ?

En duplex depuis le siège de la police judiciaire à Paris, jeudi 17 janvier, le journaliste Clément Le Goff commente la garde à vue d'Alexandre Benalla survenue dans le cadre de l'enquête sur ses passeports diplomatiques.

France 2

"Alexandre Benalla fait face à de nouvelles accusations de faux et usage de faux. Il est concrètement soupçonné d'avoir falsifié une lettre pour obtenir un de ses quatre passeports. Des accusations graves qui proviennent de son ancien employeur, l'Élysée", explique Clément Le Goff en duplex depuis le siège de la police judiciaire, à Paris.

Jusqu'à 48 heures de garde à vue

L'ancien chargé de mission s'est présenté jeudi 17 janvier au matin dans les bureaux de la police judiciaire. Il a reçu une convocation il y a quelques jours. La garde à vue de l'ancien chargé de mission pourrait durer 48 heures, à l'issue desquelles il pourrait être mis une troisième fois en examen. Alexandre Benalla doit répondre aux questions des enquêteurs avant de répondre à celles des sénateurs, lundi 21 janvier au matin, en commission d'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien chargé de mission de l\'Elysée, Alexandre Benalla, le 19 septembre 2018, devant la commission d\'enquête du Sénat, à Paris.
L'ancien chargé de mission de l'Elysée, Alexandre Benalla, le 19 septembre 2018, devant la commission d'enquête du Sénat, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)