Karima Delli (EELV) : "J'ai demandé une primaire ouverte. Je ne veux pas que ce soit une réunion entre nous"

Invitée de franceinfo ce jeudi, Karima Delli, députée européenne EELV et candidate à la primaire écologiste pour la présidentielle de 2017, a plaidé pour une primaire ouverte.

 Karima Delli
Karima Delli (JACQUES DEMARTHON / AFP)

 "J'ai demandé que cette primaire soit ouverte. Je ne veux pas que ce soit une réunion entre nous. Au contraire, je pense que c'est l'occasion de mobiliser l'opinion écolo qui est très forte dans notre pays. Il faut que ce soit très simple pour les citoyens de pouvoir voter, notamment par le biais d'Internet", a-t-elle déclaré.

Interrogée sur ses chances de remporter la primaire écologiste, Karima Delli a mis en avant son "profil différent". "Je fais partie de la génération du 21 avril, une génération qui en a marre de ne pas être représentée. Moi j'y vais avec ma bonne humeur et avec cette envie de réconcilier tous ceux qui rêvent d'un autre avenir".

"Je mène un combat pour montrer qu'il y a plein de gens qui font des choses extraordinaires pour l'écologie dans les territoires. Mon but est de les rassembler et de les mettre en mouvement pour montrer que l'on peut porter un projet enthousiasmant", a rajouté la députée européenne.

La date de la primaire EELV n'est pas encore connue mais elle devrait se dérouler à la fin du mois d'octobre. Pour l'instant, en plus de Karima Delli, trois autres candidats se sont déclarés : Cécile Duflot, Yannick Jadot et Michèle Rivasi.

Karima Delli : "Je fais partie de la génération du 21 avril, une génération qui en a marre de ne pas être représentée"
--'--
--'--
Karima Delli : "Je fais partie de la génération du 21 avril, une génération qui en a marre de ne pas être représentée"
--'--
--'--