Cet article date de plus de neuf ans.

Duel télévisé : "Un débat d’un bon niveau", analyse David Pujadas

Invité à réagir au lendemain du duel télévisé qu’il a coanimé avec Laurence Ferrari, David Pujadas (France 2) se félicite du succès d’audience. Et livre quelques précisions sur ce qui s’est passé hors caméras.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"C’est une bonne nouvelle pour la démocratie ", analyse David Pujadas,
au vu des chiffres d’audience du débat compulsés par Médiamétrie. Au total, les
sept chaînes de télévision qui ont diffusé l’intégralité du débat ont recueilli
près de 17,8 millions de téléspectateurs.

"C’est une bonne nouvelle
pour France 2",

ajoute le présentateur. "On a cru à cette campagne, on a pensé que cela
intéresserait les gens, on a commencé très tôt, dès la primaire du Parti
socialiste et je pense qu’on en recueille un peu les fruits",
déclare
David Pujadas. France 2 a en effet devancé TF1 en audience, alors qu’en
2007 la chaîne privée avait terrassé sa concurrente publique.

Au final, le présentateur de France
2 a trouvé les deux
candidats "bons, à la
fois aguerris, déterminés, offensifs et pointus sur leurs dossiers. J’ai trouvé
que c’était un débat de qualité, de bonne tenue, avec ce qu’il faut aussi d’intensité
dans ces échanges un peu durs parfois, un débat d’un bon niveau
", ajoute David Pujadas au micro France Info d’Agnès Soubiran.

S’agissant de ce qui n’a pas été montré à l’écran, le journaliste nous
apprend ce matin que les deux candidats "se sont serrés la main très
furtivement avant le débat
[…] Et après le débat, ils se sont serrés la
main de façon un peu plus chaleureuse, avec cordialité."
Entre les états-majors
des deux candidats, "l’ambiance était loin d’être glaciale"
dans les coulisses, relève David Pujadas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.