DIRECT. Enregistrements de Buisson : Guaino dénonce "une sorte de viol"

Suivez toutes les réactions politiques après la publication des enregistrements réalisés par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy.

Le conseille politique Patrick Buisson le 15 octobre 2012 à Paris.
Le conseille politique Patrick Buisson le 15 octobre 2012 à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Seules quelques minutes ont été diffusées, mais des centaines d'heures d'enregistrements existeraient. Le Canard enchaîné et le site Atlantico révèlent, mercredi 5 mars, le contenu d'enregistrements réalisés par Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, pendant le quinquennat de ce dernier. 

Des ministres de droite de l'époque y font l'objet de critiques cinglantes, à l'image de Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot et Brice Hortefeux, tandis qu'on apprend que seul Alain Juppé a été sérieusement envisagé par le président de l'époque pour remplacer François Fillon.

Les ténors de l'UMP s'indignent largement du procédé mercredi matin, Henri Guaino évoquant "une sorte de viol".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #SARKOLEAKS

00h03 : Minuit, l'heure du crime ! Et surtout l'heure de se rappeler des titres de la soirée : En Crimée, l'envoyé spécial de l'ONU a mis fin à sa mission, après avoir été brièvement retenu par des hommes armés. Au Quai d'Orsay, à Paris, où plusieurs ministres des Affaires étrangères étaient réunis ce soir, aucun accord n'a été trouvé et les ministres russe et ukrainien ne se sont pas rencontrés. Suivez les événements en direct.

 La classe politique réagit à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. Son avocat parle d'"enregistrements pour le travail". Francetv info revient dans cet article sur cette affaire potentiellement explosive.

 Le patronat (Medef, UPA, CGPME) et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) sont parvenus à un accord sur les contreparties du pacte de responsabilité. Le texte négocié ne comprend pas d'engagements d'embauches chiffrés mais prévoit des discussions dans les branches professionnelles sur de tels objectifs.


 L'équipe de France a maîtrisé les Pays-Bas, en match de préparation à la Coupe du monde au Brésil (2-0). Karim Benzema a ouvert le score à la 32e minute, servi par Blaise Matuidi, qui a doublé la mise neuf minutes plus tard sur une spectaculaire reprise de volée.

23h01 :  "Il faut être malade mental pour faire ça." L'économiste Jacques Attali tient des propos très dus envers Patrick Buisson, qui a enregistré Nicolas Sarkozy à son insu.  (MAXPPP)

22h42 :  Nicolas Sarkozy n'a pas réagi officiellement aux révélations sur les enregistrements de son ancien conseiller  à l'Elysée, Patrick Buisson. Mais il lui aurait dit "si c'est vrai, je ne te verrai plus jamais", rapporte le chef du service politique d'ITélé, qui rapporte sur Twitter, une conversation entre les deux hommes.

22h10 : Il est un peu plus de 22 heures, voici les titres de ce soir :  En Crimée, l'envoyé spécial de l'ONU a mis fin à sa mission, après avoir été brièvement retenu par des hommes armés. Au Quai d'Orsay, à Paris, où plusieurs ministres des Affaires étrangères étaient réunis ce soir, aucun accord n'a été trouvé et les ministres russe et ukrainien ne se sont pas rencontrés. Suivez les événements en direct.

 Le patronat (Medef, UPA, CGPME) et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) sont parvenus à un accord sur les contreparties du pacte de responsabilité. Le texte négocié ne comprend pas d'engagements d'embauches chiffrés mais prévoit des discussions dans les branches professionnelles sur de tels objectifs.


 La classe politique réagit à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. Son avocat parle d'"enregistrements pour le travail". Francetv info revient dans cet article sur cette affaire potentiellement explosive.

L'équipe de France mène 2-0 en match amical contre les Pays-Bas, au Stade de France.

21h06 :  Qui est Patrick Buisson, l'homme des enregistrements clandestins de l’Elysée ? Voici son portrait, réalisé par France 2. (JEFF WITTENBERG et GUILLAUME MICHEL - FRANCE 2)

20h21 :  @Hugo : Nous n'avons pour le moment ni information ni preuve à ce sujet, seulement des hypothèses. L'avocat de Patrick Buisson affirme que les enregistrements ont été "dérobés" tandis que l'ancien conseiller spécial de l'Elysée Henri Guaino croit savoir que "ces bandes ont été saisies lors d'une perquisition judiciaire à propos de l'affaire des sondages". Quant à l'hypothèse selon laquelle Patrick Buisson aurait lui-même fait fuiter ces documents, rien ne l'atteste non plus.

20h19 :   Savez vous comment sont sortis ces enregistrements ? P. Buisson lui même ? Fuites ? Enquête judiciaire et saisies ?

20h01 : Il est 20 heures. Avant de regarder le JT, un petit point sur l'actualité : De nombreux ministres des Affaires étrangères, dont le Russe Sergueï Lavrov et l'Ukrainien Andrii Dechtchitsa sont réunis à Paris pour une réunion sur le Liban, mais la situation en Ukraine doit être évoquée. Sur le terrain, en Crimée, l'envoyé spécial de l'ONU a mis fin à sa mission, après avoir été brièvement retenu par des hommes armés. Suivez les événements en direct.

 Le patronat (Medef, UPA, CGPME) et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) sont parvenus à un accord sur les contreparties du pacte de responsabilité. Le texte négocié ne comprend pas d'engagements d'embauches chiffrés mais prévoit des discussions dans les branches professionnelles sur de tels objectifs.


 La classe politique réagit à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. Son avocat parle d'"enregistrements pour le travail". Francetv info revient dans cet article sur cette affaire potentiellement explosive.


Un nouvel acte dans l'affaire Bettencourt ? Une enquête a été ouverte contre X pour "trafic d'influence". Elle concernerait l'avocat général à la Cour de cassation Gilbert Azibert, l'avocat Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy. Pour en savoir plus, lisez notre article

19h53 :  Voilà qui tombe mal pour l'UMP, à 18 jours des municipales. La publication d'extraits d'enregistrements réalisés par Patrick Buisson, l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, plonge la droite dans la tourmente. Francetv info revient sur cette affaire potentiellement explosive en trois questions.(LIONEL BONAVENTURE / AFP)

19h31 :  Jean-François Copé est "stupéfait" des révélations des enregistrements de Patrick Buisson, mais pour lui l'essentiel, à trois semaines des élections municipales, est de parler de "ce qui intéresse les Français", le chômage et les impôts.Le président de l'UMP est Strasbourg, où il tient un meeting avec François Fillon, en soutien à la candidate UMP, Fabienne Keller.

(FRANCE 2)

18h51 :  Les enregistrements de Patrick Buisson étaient "une assurance-vie"explique Jean-Sébastien Ferjou, patron d'Atlantico, qui précise que le conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée "savait qu'il avait beaucoup d'ennemis".(FRANCE 2)

18h05 : Il est 18 heures. Je vous propose de faire un nouveau point sur l'actualité :  De nombreux ministres des Affaires étrangères sont réunis à Paris pour une réunion sur le Liban, mais la situation en Ukraine doit être évoquée. Sur le terrain, en Crimée, l'envoyé spécial de l'ONU est retenu par des hommes armés, affirment les autorités ukrainiennes. Suivez les événements en direct.

Un nouvel acte dans l'affaire Bettencourt ? Une enquête a été ouverte contre X pour "trafic d'influence". Elle concernerait l'avocat général à la Cour de cassation Gilbert Azibert, l'avocat Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy. Pour en savoir plus, lisez notre article

 Henri Guaino compare l'affaire à "une sorte de viol"La classe politique réagit à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. La droite est choquéel'avocat de Patrick Buisson parle d'"enregistrements pour le travail".

16h11 : Il est 16 heures. Voici un nouveau point sur l'actualité :  De nombreux ministres des Affaires étrangères sont réunis à Paris pour une réunion sur le Liban, mais la situation en Ukraine doit être évoquée. Sergueï Lavrov et John Kerry se sont déjà rencontrés pour en discuter, tandis que la Commission européenne annonce un plan d'aide à l'Ukraine d'au moins 11 milliards d'euros. Suivez les événements en direct.

Un nouvel acte dans l'affaire Bettencourt ? Une enquête a été ouverte contre X pour "trafic d'influence". Elle concernerait l'avocat général à la Cour de cassation Gilbert Azibert, l'avocat Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy. Pour en savoir plus, lisez notre article

 Henri Guaino compare l'affaire à "une sorte de viol"La classe politique réagit ce matin à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. La droite est choquéel'avocat de Patrick Buisson parle d'"enregistrements pour le travail".

• Dans une tribune au Monde, le président du Sénat Jean-Pierre Bel annonce qu'il quittera son fauteuil en septembre prochain et renoncera à "toute fonction élective". Il ne faut pas "se considérer comme propriétaire de ses mandats"explique-t-il.

15h24 :  "Il faisait des enregistrements pour le travail et ça lui permettait de faire d'autres propositions et contre-propositions à la réunion suivante" : Gilles-William Goldnadel, l'avocat de Patrick Buisson, confirme l'authenticité d'un enregistrement d'une réunion de travail à l'Elysée réalisé par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy.
(FRANCE 3)

14h05 : 14 heures : voici un nouveau point sur l'actualité.Un nouvel acte dans l'affaire Bettencourt ? Une enquête a été ouverte contre X pour "trafic d'influence". Elle concernerait l'avocat général à la Cour de cassation Gilbert Azibert, l'avocat Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy. Pour en savoir plus, lisez notre article

 Henri Guaino compare l'affaire à "une sorte de viol"La classe politique réagit ce matin à la diffusion, par Le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson. La droite est choquée.

 Kiev affirme que les forces russes ont pris le contrôle partiel de deux bases de lancement de missiles en Crimée, cette république autonome située dans le sud du pays. Les chefs de la diplomatie américaine et russe doivent se rencontrer à la mi-journée à l'Elysée pour parler du Liban, mais la situation en Ukraine devrait être abordée. Suivez les événements en direct.

• Dans une tribune au Monde, le président du Sénat Jean-Pierre Bel annonce qu'il quittera son fauteuil en septembre prochain et renoncera à "toute fonction élective". Il ne faut pas "se considérer comme propriétaire de ses mandats", explique-t-il.

12h53 : "C'est répugnant".



 L'ancien Premier ministre François Fillon n'apprécie pas les enregistrements par Patrick Buisson de réunions et conversations autour de Nicolas Sarkozy. Dans l'un de ces enregistrements, le président déclare: "Remplacer Fillon par Borloo, c'est grotesque". Il n'y "a qu'une seule personne qui pourrait remplacer Fillon aujourd'hui, c'est Juppé".

12h06 : Il est midi, voici les titres à la mi-journée :

Henri Guaino compare l'affaire à "une sorte de viol"La classe politique réagit ce matin à la diffusion, par le Canard enchaîné et Atlantico, d'enregistrements de conversations avec Nicolas Sarkozy, réalisés par son ancien conseiller Patrick Buisson.

Kiev affirme que les forces russes ont pris le contrôle partiel de deux bases de lancement de missiles en Crimée, cette république autonome située dans le sud du pays. Les chefs de la diplomatie américaine et russe doivent se rencontrer à la mi-journée à l'Elysée pour parler du Liban, mais la situation en Ukraine devrait être abordée. Suivez les événements en direct.

• Dans une tribune au Monde, le président du Sénat Jean-Pierre Bel annonce qu'il quittera son fauteuil en septembre prochain et renoncera à "toute fonction élective". Il ne faut pas "se considérer comme propriétaire de ses mandats", explique-t-il.

• Ils dénoncent le vieillissement des centrales nucléaires européennes. Des militants de Greenpeace mènent depuis ce matin des actions en France, en Belgique, en Suisse et en Espagne. Une tentative d'intrusion "massive" a été déjouée à la centrale de Gravelines, dans le Nord.

11h43 : Carla Bruni fait également partie des personnalités enregistrées par Patrick Buisson. Dans les extraits diffusés par Atlantico, l'ex-Première dame assure, en riant, "entretenir" Nicolas Sarkozy.

10h12 : "Au fond, chacun devait savoir quelles étaient les méthodes ou la façon de procéder de Patrick Buisson."

La ministre Marisol Touraine estime que la "responsabilité" des enregistrements de Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, était "d'abord celle de l'Elysée". La socialiste estime que sa façon de faire était connue : "Patrick Buisson vient d'une certaine tradition - et il ne s'en cache pas - de la droite."

09h41 : Patrick Buisson réagit via son avocat Gilles-William Goldnadel, qui multiplie les interventions dans les médias ce matin. Son conseil justifie les enregistrements dans un communiqué en expliquant que Patrick Buisson, "intervenant essentiel" des réunions à l'Elysée, "ne pouvait prendre des notes écrites et utilisait ces enregistrements pour préparer la réunion suivante". Il dénonce l'"usage extravagant et pervers" qui en est fait à présent.

09h41 : Est-ce que Patrick Buisson a réagi suite à la fuite des enregistrements ?

09h25 : "Nous vivons tous cet événement comme une sorte de viol."

 Invité de France Info, l'ancien conseiller fait partie des personnalités enregistrées par Patrick Buisson. Il s'interroge encore sur une possible plainte : "Il ne faut pas que cette affaire devienne un exemple à suivre pour d'autres."