DIRECT. Hollande commémore le centième anniversaire de la mort de Jaurès

Le président de la République est dans la patrie de Jean Jaurès pour rendre hommage à cette figure du socialisme.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

François Hollande est en déplacement, mercredi 23 avril, à Carmaux (Tarn) pour commémorer le centième anniversaire de la mort de Jean Jaurès. Une visite qui n'est pas sans risque au moment où sa politique fait grogner, surtout dans son propre camp.

Après la pose d'une gerbe au pied de la statue de Jean Jaurès, le chef de l'Etat prononce un discours dans la salle François Mitterrand pour rendre hommage à cette figure du socialisme. "Il va parler de la France d'aujourd'hui en s'inspirant de Jaurès", a indiqué un membre de son entourage, précisant que François Hollande avait mis un "soin particulier" à rédiger cette intervention "ce week-end". Il s'exprime ainsi quelques heures après la présentation en Conseil des ministres d'un plan de stabilité comprenant 50 milliards d'économies d'ici 2017.

Accompagné de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, Kader Arif, le chef de l'Etat est accueilli par le maire PS de Carmaux, Alain Espié. Celui-ci a échappé à l'hécatombe socialiste aux municipales et a été réélu au second tour le 28 mars. Reste que le Front national a fait une percée dans ce bastion électoral de la gauche depuis 125 ans, en obtenant 22,9% des voix, disposant désormais de trois sièges au conseil municipal.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HOLLANDE

20h00 : 20 heures, le journal de France 2 vient de commencer. Voici les principaux titres de l'actualité :
Le président de la République était à Carmaux (Tarn) pour rendre hommage à Jean Jaurès, figure socialiste. Hué à son arrivée, François Hollande a ensuite tenu un discours offensif pour justifier ses réformes.

Le gouvernement a confirmé son intention de ramener le déficit à 3% pour 2015, grâce au plan d'économies de 50 milliards d'euros. Mais la fronde au sein du PS ne se calme pas et plusieurs députés affirment même qu'ils ne voteront pas le texte le 29 avril.

La nouvelle a été accueillie par des scènes de liesse à Gaza. Le mouvement islamiste Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) ont acté leur réconciliation. Francetv info vous en dit plus sur cet accord.

C'est un affrontement entre deux clubs historiques du Vieux Continent qui se prépare. Après le match Atletico-Chelsea hier, le Real Madrid reçoit ce soir le Bayern Munich en demi-finale aller de la Ligue des champions.

19h25 : François Hollande a rendu hommage à Jean Jaurès aujourd'hui, mais que penserait-il de l'actuel président ? A partir de ses écrits, Rue 89 s'est amusé à imaginer une interview de l'illustre socialiste.

18h39 : Ambiance au PS, après l'hommage de François Hollande à Jean Jaurès. Sur Twitter, le député Pascal Cherki, de l'aile gauche du parti, estime que Jean Jaurès "défendait les intérêts des travailleurs" et "ne rampait pas servilement devant les patrons"

18h27 : Jean-Luc Mélenchon n'a pas franchement apprécié la visite de François Hollande à Carmaux (Tarn) pour rendre hommage à Jean Jaurès. Le coprésident du Parti de gauche le fait savoir, à sa manière, sur son compte Twitter. 

18h04 : Il est 18 heures. Voici les principaux titres de l'actualité : 

• Le président de la République était à Carmaux (Tarn) pour rendre hommage à Jean Jaurès. Il a été hué à son arrivée, avant de tenir un discours offensif pour justifier ses réformes et répondre à ceux qui lui demandent de freiner sur l'objectif de réduction du déficit.

• Le mouvement islamiste Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) ont acté leur réconciliation. Les Palestiniens doivent former un gouvernement d'union dans les semaines à venir. Dans les territoires palestiniens, on peut observer des scènes de joie. Le gouvernement a livré ses prévisions budgétaires pour les trois prochaines années, soit jusqu'à la fin du quinquennat. Il confirme son intention de ramener le déficit à 3% pour 2015, grâce au plan d'économies de 50 milliards d'euros. Francetv info se demande s'il n'y a pas une erreur dans ce chiffre de 50 milliards.     

•  Après l'annonce de la mort de l'otage Gilberto Rodrigues Leal, sa famille est en colère. Les proches du sexagénaire critiquent les autorités françaises et les médias qui, selon eux, ont oublié "les deux otages du Mali""Jamais nous n'avons lâché aucun otage", a répondu le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.   

17h58 : Il est un peu plus de 16 heures. Voici le point sur l'actualité :  

• Le président de la République était à Carmaux (Tarn) pour rendre hommage à Jean Jaurès. Il a été hué à son arrivée, avant de tenir un discours offensif pour justifier ses réformes et répondre à ceux qui lui demandent de freiner sur l'objectif de réduction du déficit.Le gouvernement a livré ses prévisions budgétaires pour les trois prochaines années, soit jusqu'à la fin du quinquennat. Il confirme son intention de ramener le déficit à 3% pour 2015, grâce au plan d'économies de 50 milliards d'euros. Francetv info vous explique pourquoi le gouvernement fait preuve d'optimisme.
     
•  Après l'annonce de la mort de l'otage Gilberto Rodrigues Leal, sa famille est en colère. Les proches du sexagénaire critiquent les autorités françaises et les médias qui, selon eux, ont oublié "les deux otages du Mali""Jamais nous n'avons lâché aucun otage", a tenu à répondre le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.
   
• Le mouvement islamiste Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) ont acté leur réconciliation. Les Palestiniens doivent former un gouvernement d'union dans les semaines à venir, afin de mettre fin à leur division politique.

16h19 : "Le travail, l'action, l'espoir, c'est le cap que nous devons suivre, c'est le cap de Jaurès."


Le président termine son discours en parlant de courage et d'optimisme. "Jaurès n'était pas un rêveur, il était un optimiste. (...) L'optimiste, c'est celui qui veut, par son destin, changer la réalité".

16h15 : "Le pire risque, c'est de ne pas en prendre, c'est de laisser faire."Le président termine son discours en justifiant une nouvelle fois ses réformes. Il accuse au passage les gouvernements successifs de ne pas avoir réformer la France pendant 30 ans.

16h13 : Le président retient une dernière leçon de Jaurès : la jeunesse. Il rappelle ainsi qu'il s'agit de sa première priorité, et affirme que le budget de l'Education sera préservé tout au long du quinquennat.

16h15 : "L'Europe d'aujourd'hui est le rêve de Jaurès"

Le président profite aussi de Jaurès pour parler de l'Europe et des élections européennes à venir."La France ne doit pas se demander si elle est pour ou contre l'Europe. Qui imagine aujourd'hui la France sans l'Europe ?"

16h08 : François Hollande mélange tout.

16h08 : Entre le président Hollande qui inaugure les chrysanthèmes et Manuel Valls qui occupe tout l'espace médiatique, on se croirait revenu à la IVe République !

16h08 : Rassurez-nous, Hollande ne s'identifie pas à Jaurès quand même....

16h08 : Dans les commentaires, vous ne semblez pas convaincus par le discours de François Hollande.

16h06 : Sur Twitter, le journaliste du Monde Thomas Wieder livre son impression. Selon lui, François Hollande célèbre un Jaurès patriote et républicain. 

16h01 : "Le réel et l'idéal vont ensemble."
Le présidentreprend la phrase de Jaurès "le courage, c'est d'aller à l'idéal et comprendre le réel". Il tente ainsi d'expliquer sa ligne réformiste et sa volonté de "rétablir la situation des entreprises pour créer des emplois".

16h02 : Que reste-t-il du message de Jaurès ? (...) La passion du service pour la France."

Le présidenten profite pour répondre à ceux qui demandent plus de souplesse sur les objectifs de déficit.

15h45 : "Jaurès, l'homme du socialisme, est devenu l'homme de toute la France"Le président a souligné que tous les partis se disputaient aujourd'hui la mémoire de Jaurès.

15h49 : "Le nom de Jaurès est un nom de paix."

Le président rend hommage à Jean Jaurès, à Carmaux, dans le Tarn.

15h19 : François Hollande a essuyé des sifflets à son arrivée à Carmaux (Tarn), où il doit rendre hommage à Jean Jaurès, à l'occasion du centenaire de sa mort


POOL

15h26 :  Suivez en direct l'hommage du président à Jean Jaurès, à Carmaux, dans le Tarn.

15h04 : Le président a été sifflé à son arrivée, comme le relève un journaliste de BFMTV sur Twitter.

15h17 : Le président de la République est arrivé à Carmaux (Tarn), où il doit rendre un hommage à Jean Jaurès, cent ans après sa mort. Sur place, le journaliste du Monde Thomas Wieder publie des photos sur Twitter.