Revivez le premier meeting d'Emmanuel Macron et de son mouvement En marche !

Le ministre de l'Economie n'a pas annoncé sa démission du gouvernement, ni une candidature à la prochaine éléction présidentielle.

Emmanuel Macron lors du premier meeting de son mouvement En marche !, à la Maison de la mutualité à Paris, le 12 juin 2016
Emmanuel Macron lors du premier meeting de son mouvement En marche !, à la Maison de la mutualité à Paris, le 12 juin 2016 (PATRICK KOVARIK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron, qui tenait mardi 12 juillet  le premier meeting de son mouvement En marche !, n'a pas levé le flou sur son avenir au sein du gouvernement, ni sur une éventuelle candidature à l'élection présidentielle. Mais le ministre de l'Economie a clos son discours, à la Maison de la Mutualité à Paris, par cette phrase ambigüe : "Ce mouvement, nous le porterons ensemble jusqu'à 2017 et jusqu'à la victoire".

Plus tôt, le Premier ministre s'était agacé de la tenue de ce meeting. "Il est temps que tout cela s'arrête", a lancé Manuel Valls avant d'entrer dans l'hémicycle du Sénat, sur des images tournées par BFMTV

Emmanuel Macron répond aussitôt. "On peut être ministre puis aller dans un meeting politique ? C'est le cas de pas mal de monde en ce moment, non ?" a répondu le ministre de l'Economie, cité par BFMTV. 

Emmanuel Macron chahuté ces dernières semaines. Organisé dans une salle de 1 800 places, le rassemblement apparaît comme une tentative de relance, alors que la trajectoire ascendante d'Emmanuel Macron a connu ses premiers "couacs" ces dernières semaines.

Une trentaine de parlementaires annoncés. Outre le maire PS de Lyon Gérard Collomb, plusieurs parlementaires étaient présens, comme le sénateur François Patriat, les députés Richard Ferrand, Arnaud Leroy, Stéphane Travert et Corinne Erhel, Christophe Castaner, tous socialistes. L'écrivain Alexandre Jardin a prononcé un discours avant le ministre de l'Economie.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MACRON

23h06 : Sur la question du voile à l'université, Emmanuel Macron a pris le contre-pied de Manuel Valls lors de son premier meeting à la Mutualité. "Je ne crois pas qu'il faille inventer de nouveaux textes, de nouvelles lois, de nouvelles normes, pour aller chasser le voile à l'université", a-t-il lancé. Mi-avril, dans un entretien à Libération, le Premier ministre s'était dit favorable à une interdiction du voile à l'université, en jugeant qu'"il faudrait le faire".

22h44 : On retrouve notre journaliste Juliette Duclos, qui a écouté le discours du ministre de l'Economie à la Mutualité. Première réaction du public, selon elle : "Mais il est candidat ? Là on est bien d'accord pour dire qu'il l'est !"

22h40 : "Ce mouvement, parce que c'est le mouvement de l'espoir et que notre pays en a besoin, nous le porterons ensemble jusqu'en 2017 et jusqu'à la victoire", a lancé le ministre de l'Economie en clôture de son discours devant la Mutualité.


(FRANCETV INFO)

22h39 : "L'identité française, c'est un projet, l'identité française, c'est ce qui nous fait avancer, l'identité française, c'est ce que nous sommes en train d'inventer." Et le public de la Mutualité se fait entendre : "Macron président."


(FRANCETV INFO )

22h17 : Le ministre de l'Economie a ensuite abordé les thèmes de la laïcité et de la religion, comme on peut le lire sur les tweets de notre journaliste Juliette Duclos envoyée spéciale à la Mutualité.

22h13 : "Je suis de gauche, c'est mon histoire, c'est ma famille, c'est ce qui m'a fait", a assuré Emmanuel Macron lors de son meeting à la Mutualité.


(FRANCETV INFO)

21h57 : "Il y a une solution de gauche, il y a une solution de droite, sur le travail, sur les inégalités, sur l'Europe (...) ? Il y a des réponses à gauche et à droite, mais il n'y a pas un vrai consensus de gauche, il n'y a pas un vrai consensus de droite", a déclaré le ministre de l'Economie lors de son meeting.


(FRANCETV INFO)

21h42 : La veuve de Michel Rocard est dans la salle de la Mutualité pour écouter le ministre de l'Economie lors de son premier meeting. Emmanuel Macron l'a remerciée d'être là et a rendu hommage à l'ancien Premier ministre de François Mitterrand, "un homme de parti, un vrai, un militant".

21h22 : "J'ai accepté avec beaucoup de fierté cette mission de ministre, le ne remercierai jamais assez François Hollande de m'avoir fait confiance".

Le ministre de l'Economie a commencé son discours pour son meeting à la Mutualité. Notre journaliste Juliette Duclos, ainsi que de nombreux confrères, sont sur place.

21h07 : Alexandre Jardin, écrivain et pamphlétaire, soutient Emmanuel Macron. Dans son discours d'ouverture du grand meeting du mouvement En Marche !, il a demandé devant l'assistance au ministre de l'Economie "de ne puis se poser la question, j'y vais ou j'y vais pas" et a ajouté, sous les applaudissements nourris : "Emmanuel, dites désormais, j'y vent. (sic)".


(FRANCETV INFO)

20h51 : Retournons voir du côté de la Mutualité à Paris, où notre journaliste Juliette Duclos suit toujours le premier meeting du ministre de l'Economie. A la tribune, l'écrivain Alexandre Jardin prend fait et cause pour Emmanuel Macron.

20h17 : Devant la Mutualité à Paris, où le premier meeting du ministre de l'Economie Emmanuel Macron devrait bientôt commencer, des manifestants opposés à la loi Travail ont jeté des œufs, comme on peut le voir sur des photos postées sur Twitter.

19h52 : Voici les images d'Emmanuel Macron et de son épouse qui arrivent pour le meeting du ministre de l'Economie à la Mutualité.


FRANCETV INFO

19h43 : Retrouvons notre journaliste Juliette Duclos à la Mutualité. Elle y a rencontré des "marcheurs" convaincus par Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, qui lance ce soir son mouvement "En marche !".

19h34 : A la Mutualité à Paris, la salle se remplit peu à peu. Militants ou simples curieux sont venus pour écouter ce soir Emmanuel Macron tenir son premier grand meeting politique. Le ministre de l'Economie lance son mouvement "En marche !".

(FRANCETV INFO)