Deux soldats français tués en Afghanistan

Deux légionnaires français ont été tués jeudi dans l'est de l'Afghanistan, une attaque revendiquée par les talibans. Ces deux nouvelles victimes portent à 78 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis la fin 2001.

78 soldats français sont tombés en Afghanistan depuis 2001
78 soldats français sont tombés en Afghanistan depuis 2001 (afp)

Deux légionnaires français ont été tués jeudi dans l'est de l'Afghanistan, une attaque revendiquée par les talibans. Ces deux nouvelles victimes portent à 78 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis la fin 2001.

Les deux soldats ont été tués par un militaire afghan qui a été ensuite été abattu, selon les sources officielles. "Au cours d'une mission d'appui au profit de l'armée nationale afghane (ANA) en vallée de Tagab, ces deux sous-officiers ont été mortellement touchés par le tir délibéré d'un soldat afghan de l'ANA", a indiqué la présidence française.

Les soldats française tués sont deux légionnaires du 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (sud), selon l'Elysée. Ces deux nouvelles victimes portent à 78 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis la fin 2001.

Nicolas Sarkozy a présenté à leurs familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances et s'associe à leur douleur" et "exprimé, à nouveau, la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité pour rétablir paix et stabilité dans ce pays et contribuer à son développement."

François Hollande a affirmé que "c'est avec une profonde tristesse que j'apprends la mort de deux de nos soldats en Afghanistan. A leurs familles dans la peine j'exprime mes très sincères condoléances et j'adresse à leurs camarades légionnaire du deuxième REG de Saint Christol un message de soutien et de sympathie", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, François Fillon a "salué solennellement le courage, le dévouement et le professionnalisme sans faille de nos militaires agissant aux côtés de leurs camarades afghans".

La France compte quelque 3.800 soldats sur le terrain afghan, dont 200 devaient quitter le pays ce mois-ci. La coalition internationale a prévu de retirer ses forces d'Afghanistan en 2014 en cédant progressivement d'ici-là la responsabilité de la sécurité à l'armée nationale.

Le PS souhaite accélérer le départ des troupes française d'Afghanistan, parlant de la fin de 2012 ou du début de 2013.

Un sondage ifop, publié en août dernier par "L'Humanité", avait montré que 76% des Français se déclarent opposés à l'intervention militaire française en Afghanistan, et qu'une large majorité d'entre eux souhaite un retrait anticipé de ce pays.