Deux propositions de loi pour une présidentielle 2017 "irréprochable"

A 18 mois de l'élection présidentielle, les députés socialistes ont présenté ce mardi à l'Assemblée nationale deux propositions de loi sur les parrainages et sur le temps de parole. Ils espèrent ainsi "en finir avec les polémiques récurrentes".

(Jean-Jacques Urvoas (PS) est le président de la commission des Lois. © Maxppp)

Le groupe PS à l'Assemblée nationale veut que l'élection présidentielle de 2017 soit "irréprochable". C'est en ce sens qu'il a fait deux propositions de loi ce mardi, l'une sur le temps de parole, l'autre sur les parrainages nécessaires pour être candidat.

Le président de la commission des Lois, le socialiste Jean-Jacques Urvoas, auteur de ces textes, propose que soit désormais publiée la liste intégrale des élus ayant parrainé un candidat, et non plus un extrait des 500 noms tirés au sort. Il a également suggéré de substituer le "pincipe d'équité" à l'actuelle "règle d'égalité" des temps de parole des candidats.

Selon le socialiste, "le nombre important de candidats -12 en 2007, 10 en 2012- rend difficile l'application d'une stricte égalité, dissuadant certaines chaînes d'organiser des débats et conduisant in fine à une réduction du temps médiatique consacré à la campagne présidentielle ". Sur cette question sensible, il reviendra au CSA de veiller à ce "traitement équitable " tenant compte notamment de la "représentativité " de chaque candidat et sa "contribution à l'animation du débat électoral ".