Cet article date de plus de huit ans.

Déficit budgétaire : mieux qu'en 2012 mais plus élevé que prévu

Le ministère de l'Economie et des Finances a confirmé jeudi soir les informations du quotidien Les Echos à paraître ce vendredi. Les recettes fiscales, en baisse de 3,5 milliards d'euros en 2013, ont provoqué un dérapage du budget tel qu'il était prévu dans le projet de loi de finances rectificative. Le déficit de l'Etat devrait ainsi atteindre 74,9 milliards d'euros, soit 2,7 milliards de plus qu'anticipé. C'est quand même mieux qu'en 2012.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Le communiqué officiel du ministère de l'Economie et des Finances est finalement tombé plus tôt que prévu, ce jeudi soir. Quelques heures plus tôt, le quotidien Les Echos , à paraître ce vendredi, révélait en effet que le déficit de l'Etat pour 2013 devrait être plus important que prévu : 74,9 milliards d'euros, c'est 2,7 milliards de plus que ce qui avait été anticipé.

La faute aux recettes fiscales, en retrait de 3,5 milliards d'euros, à cause principalement de l'impôt sur les sociétés et de l'impôt sur le revenu. Beaucoup moins que ce qui avait été prévu l'automne dernier dans le cadre du projet de loi de finances rectificative 2013. Bercy précise quand même que c'est mieux qu'en 2012 : 12 milliards de moins sur un an.

Dans un communiqué commun, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici et son homologue au Budget Bernard Cazeneuve parlent de "rentrées fiscales moindres qu'escompté, principalement du fait d'une conjoncture défavorable ".

En revanche, point positif côté dépenses : elles sont inférieures de 3,4 milliards d'euros par rapport à ce qui avait été anticipé dans le budget.

 [null,null] Communiqué des ministères de Bercy sur le budget 2013 publié par France_Info.fr

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.