Cet article date de plus de cinq ans.

Déchéance de nationalité : "C'était de l'improvisation"

Publié Mis à jour
Chaffanjon
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Charlotte Chaffanjon, journaliste politique au Point, est l'invitée du Grand Soir 3 ce mercredi 30 mars pour évoquer l'échec de François Hollande à constitutionnaliser la déchéance de nationalité.

Dans le livre Le Pari, de Charlotte Chaffanjon et Bastien Bonnefous, on apprend qu'en juillet 2015, entre les attentats de janvier et de novembre, François Hollande estimait "la déchéance de nationalité comme une chose de droite qui n'apporte rien à la lutte contre le terrorisme".

Hollande a trop hésité

"Son idée était très claire alors : c'était hors de question", commente la journaliste politique du Point. Mais après les attentats de novembre, "il est dans une optique d'unité nationale. Tous les dirigeants de la droite lui ont demandé la déchéance de nationalité et l'opinion est favorable à 80% alors il s'est dit allons-y, c'est tout bénef'".

"Mais là où il a tout fait de travers, explique Charlotte Chaffanjon, c'est dans ses hésitations et finalement plus personne n'a rien compris. Au vu de ses propos de juillet, cela révèle que tout était de l'improvisation".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Débat sur la déchéance de nationalité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.