Cet article date de plus de huit ans.

Cumul des mandats : loi validée par le Conseil Constitutionnel

Les Sages ont décidé ce jeudi que la loi interdisant le cumul des mandats à partir de 2017. Pour le Conseil constitutionnel, ces lois sont conformes à la Constitution. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La loi interdisant le cumul des mandats est conforme à
la Constitution, avis du Conseil constitutionnel ce jeudi. Il a jugé ces lois "conformes à la Constitution, se bornant à une
censure et des réserves ponctuelles
", ont indiqué les Sages.

A partir du 31 mars 2017, il sera
alors interdit d'avoir un mandat de député, sénateur ou député européen et
d'être en même temps maire d'une ville ou président d'une intercommunalité,
d'un conseil général ou régional, notamment. La loi avait été votée définitivement par l'Assemblée nationale le 22
janvier par 313 voix contre 225 et 14 abstentions. 

Votre député ou sénateur
est-il concerné ?

Cliquez sur l'image pour
accéder à la carte interactive ou sur ce lien si vous êtes sur votre mobile

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.